Saints bretons à découvrir

[PLOEMEUR] Pas de messe en langue bretonne ce mois-ci « en raison du couvre-feu »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

chapelle saint leonard ploemeurNous avons été informés que  la messe en langue bretonne du mois de février prévu le vendredi 19 février en l’église de Ploemeur (en lieu et place de la messe mensuelle à la chapelle Saint-Léonard) ne pourra avoir lieu en raison du couvre-feu. « Il n’est pas possible de la déplacer sur un autre créneau » nous a-t-on confié…

Toutefois, cette messe en langue bretonne du 1er dimanche de Carême est téléchargeable sur le site paroissial pour les personnes qui souhaitent prier à domicile avec les textes et les chants. Pour accéder à la page concernée, cliquez ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Gouel Sant Erwan laouen d’an holl ! Belle fête de Saint Yves à tous !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Ce dimanche 19 mai 2024, même si …

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le passant ou le promeneur l’aura remarqué …

Un commentaire

  1. A Gourin, sous prétexte également du couvre-feu, les messes du samedi à 18h. sont aussi annulées. Sans doute qu’aucun créneau n’était disponible vers 17h?
    Il ne faudrait pas que l’on s’habitue aux célébrations virtuelles, ni non plus qu’à la messe masquée, hydrogélée voire comme dans certaines églises, avec enregistrement des noms à l’entrée..
    C’est vrai que nous sommes déjà sous surveillance avec la loi sur le séparatisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *