Saints bretons à découvrir

ENQUETE : PATRIMOINE BRETON EN PERIL

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

chapelle.jpgNous vous signalons le début d’une série fort intéressante sur ABP, à savoir un cycle de six articles pour faire état du patrimoine breton en péril, menacé de ruine, d’abandon, et cela sur les 5 départements. Le premier volet est consacré au patrimoine religieux.

L’auteur en est Louis Bouveron, passionné d’histoire et de patrimoine.

N’hésitez donc pas à vous rendre ici pour découvrir ce cycle.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Pardon Notre Dame des Fleurs - Plouay

Les messes en breton du 19 au 21 juillet 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVoici une liste non-exhaustive de messes en breton …

Tro Breiz, les chemins du paradis : Histoire et renaissance d’un pèlerinage breton (par Gaële de La Brosse)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLe Tro Breiz, ou « tour de Bretagne …

Un commentaire

  1. Bonjour,
    Suite annonce d’enquête dans Le Trégor, je donne un avis très personnel. J’aime beaucoup les cantiques bretons, je suis bretonnant, j’habite Lannion et je suis à la Chorale Awel Dreger depuis septembre et nous reprenons des chants. Pour moi ce qui est très beau et très émouvant dans ces cantiques ceux sont les mélodies et les textes. Les textes sont très naturels, ils parlent de la vie en Bretagne, de la Foi telle qu’elle était vécue, du bénéfice humain de la pratique et on s’identifie tout à fait à chants.
    A gwir galon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *