Saints bretons à découvrir

Penn Kanour : et si vous mettiez du breton dans vos événements ?

L’un de nos collaborateurs, Uisant er Rouz, vient d’ouvrir son entreprise Penn Kanour, une solution atypique pour remettre le chant breton à l’honneur dans vos événements, mais pas seulement. Nous vous faisons découvrir cette entreprise :

Uisant, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs. Ils vous connaissent par vos écrits sur Ar Gedour et Kan Iliz, mais si on allait plus loin ?

Je me nomme Vincent Le Roux, originaire de Riantec dans le pays vannetais. Depuis mon jeune âge, en vivant et grandissant dans le pays de Lorient, je me suis passionné pour la culture bretonne en particulier nos vieux cantiques bretons que l’on entendait encore dans mon enfance, surtout lors des pardons. Issu d’une très vieille lignée de paysans bretons, j’ai moi-même pratiqué ce métier après des études de breton, de théologie et d’histoire. Pendant des années, j’ai étudié la langue bretonne, les vérités de la foi catholique ainsi que l’histoire de Bretagne, l’histoire de l’Eglise et l’histoire en général. Je veux à présent faire partager cet amour de Dieu et de la Bretagne en cette heure où malgré la reconnaissance de sa haute valeur artistique et culturelle  sa transmission multi-séculaire est menacée par la sécularisation et la standardisation et surtout l’ignorance. C’est en ce sens que je collabore depuis plusieurs années à Ar Gedour et à Kan Iliz.

Pourquoi créer cette entreprise ?

J’ai créé cette société afin d’aider à faire connaître et perpétuer notre patrimoine religieux breton spécialement dans le domaine des cantiques et des pardons. Afin aussi de faire le lien sur le plan local entre les générations passées et celles à venir.

A qui s’adressent vos services ?

Tous ces services sont aussi bien proposés pour les particuliers, les associations (comités de chapelles, clubs, associations historiques locales…), les collectivités territoriales (communes, communautés de communes, élus… ), les communautés ecclésiales : paroisses, doyennés, diocèses, communautés religieuses, mouvements et services ecclésiaux, aumôneries, … J’ajoute ici que l’Eglise catholique a été pendant des siècles à la pointe sur le plan de la culture bretonne et de la défense de la langue.

Mes services s’adressent aussi aux écoles :  immersives, bilingues ou monolingues, catholiques ou non. Dans ce cas l’intervention est adaptée selon les cas dans le respect de la neutralité religieuse pour les écoles non-confessionnelles.

 

Quel est votre domaine de prédilection ?

Disons-le, c’est celui des cantiques bretons, en particulier les cantiques vannetais, que je collecte et traduits. Vous pouvez en trouver une partie sur le site Kan Iliz. J’ai aussi composé de nouveaux cantiques pour des chapelles où ils n’existaient pas ou avaient été oubliés, ainsi que des chants des parties de l’ordinaire de la messe.

Je peux aussi chanter d’autres répertoires. En latin, par exemple, vous retrouvez aussi bien du chant grégorien populaire et du plain-chant (hymnes et motets, kyriales IX, VIII, XI, messe des morts, messe commune, messe royale de Dumont…) que des chants en latin anciens  ou récents.  En français, vous pourrez retrouver des chants traditionnels (XVIIIème-XIXème) ou les chants classiques plus récents ou chants du type Lécot, Berthier…

 

Sur quel secteur intervenez-vous ?

Par souci de proximité et de compétences, je n’oeuvre principalement que dans le vannetais bretonnant : à savoir la moitié ouest de l’actuel département du Morbihan. Mais si besoin est, je peux me déplacer  plus loin : pays gallo, Finistère ou Côtes d’Armor.

Je connais en plus du répertoire vannetais un certain nombre de classiques des diocèses de saint Brieuc & Tréguier ou Quimper & Léon, et mon répertoire continue de s’enrichir.

 

A quelles occasions pouvez-vous intervenir ?

Si vous voulez entendre chanter des cantiques bretons pour tous les évènements de votre vie ou de votre vie de famille, n’hésitez pas à me contacter.

Pour les pardons, je me mets à disposition pour l’animation, que ce soit pour la messe, les vêpres, les processions. Mais j’interviens aussi sur des formations portant sur l’esprit des pardons ou sur la  composition de cantiques quand les anciens cantiques ont disparu. Sans oublier les formations sur les cantiques, les processions, l’entretien des fontaines, la préservation des dévotions locales ou encore l’apprentissage des cantiques bretons.

J’anime aussi les baptêmes, mariages, veillées mortuaires et obsèques, que ce soit dans la forme ordinaire ou extraordinaire du rit romain.

Penn Kanour :

  • Interventions, apprentissage de cantiques ou de chants profanes en individuel ou collectif (particuliers, associations, écoles : )
  • Animations de messes en tout genre : anniversaires de mariage, messe d’action de grâces, mouvements…
  • Conférences : principalement sur l’histoire religieuse de Bretagne et les cantiques bretons…
  • Traduction du français en breton ou du breton en français (Vannetais ou KLT).
  • Rédaction d’articles en français ou en breton.
  • Rédaction de supports bilingues (panneaux, plaquettes, tracts…)
  • Prestations musicales, concerts, enregistrements et mise en ligne du patrimoine musical et oral breton.
  • Collaboration avec les différents acteurs de la culture bretonne au sens large.

Pour chaque prestation, un devis personnalisé est établi selon les besoins de chacun. Pour plus d’informations :  02 97 81 57 68 / 06 40 46 05 15 et Mèl : uisant.distro@yahoo.fr

N° de Siret : 79303781300029

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

basilique d'hennebont

[Hennebont]Un chapelet bilingue chanté dimanche 27, à la basilique

Le chapelet bilingue chanté dimanche, à 17 h, dans la basilique par les Kanerion Bro Hennebont …

Folgoat

Rénovons le sanctuaire du Folgoët !

Le sanctuaire du Folgoët vient de lancer une campagne de financement pour la rénovation d’un …

Un commentaire

  1. Brav Uisant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *