Saints bretons à découvrir

Philippe Abjean invité de RCF dans « Vous êtes formidable souvent »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min
Philippe Abjean
Photo P. Abjean – Ar Gedour

Tel l’abbé Suger, Philippe Abjean, se voit à sa façon comme « un petit moine bâtisseur ». Père du « Tro Breizh » et de « La Vallée des Saints », il s’évertue à « réveiller une forme de foi ». RCF l’a reçu dans l’émission « Vous êtes formidable souvent« . 

Il aime à citer Jean-Pierre Calloch’ : « Apprends-moi les mots qui réveillent un peuple » et Bernanos  « Ma foi, c’est une seconde de certitude dans une journée d’incertitude ». Mais, loin de n’être qu’un intellectuel, Philippe Abjean, né d’un père léonard et d’une mère champenoise, est devenu un des plus fiers et fervents représentants d’une Bretagne, dont il s’évertue à « réveiller une forme de foi ».

Professeur de philosophie, il commencera à enseigner en Afrique à des élèves travaillant le soir «  à la lueur des réverbères, conscients que l’école est l’outil de leur libération sociale et intellectuelle ». A son retour en France en 1983, il est nommé en centre Bretagne et se dit «  heureux d’y (avoir) enseigné », un métier pas comme les autres, une matière « qui prépare l’élève à penser par lui-même, apprentissage de l’autonomie, de la liberté ».

« Il faut retrouver la spiritualité des Saints bretons, pères fondateurs »

C’est à lui que les marcheurs du Tro Breizh doivent d’avoir en 1994 relancé ce pèlerinage reliant les sept Saints fondateurs de Bretagne. C’est aussi à ce disciple de Nicolas Grimaldi, que Carnoët doit d’accueillir depuis 2008 « La Vallée des Saints », sa « Sagrada Familia ».

Le site réunit à ce jour à peine 10% du millier de statues en granit type Ile de Pâques que le projet prévoit. Véritable « cathédrale à ciel ouvert », la vallée, qui fêtera ses 10 ans l’an prochain (avec un livre à paraitre et l’arrivée par la mer d’une statue sculptée en Angleterre), s’inscrit dans la continuité d’un engagement que Philippe Abjean ne mesure qu’aujourd’hui.

« C’est comme un puzzle. Je ne sais pas où je vais, mais je m’aperçois, au fur et à mesure, de l’unité de la fresque. » Un engagement manifeste dès1990. Philippe Abjean coordonne alors le 1500e anniversaire de Saint Pol Aurélien : 144 bannières des paroisses du Léon se rejoignent pour l’événement.

Il ne sait pas encore qu’il vient de poser là la première pierre d’un édifice « dont je ne verrai pas la fin », se plait-il a dire. Mais d’ici là son crédo est clair : « Réveiller le peuple assoupi, refuser le fatalisme et se révolter contre l’image d’un église en crise, redonner un élan à la foi ».

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

prière en breton à St Michel Archange

Pedenn da Sant Mikael / Prière en breton à St Michel

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Gouel Sant Mikael eo lidet hiziv. Setu …

Assemblée pardon de Kernascléden 2016

[KERNASCLEDEN] Messe en français, latin et breton le 2 octobre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minComme chaque premier dimanche du mois, une messe …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.