Saints bretons à découvrir

Pour le quatrième dimanche de l’Avent, si vous chantiez le VENI EMMANUEL ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Pour ce quatrième dimanche de l’Avent, voici Veni Veni Emmanuel, un chant, issu des anciens antiphonaires, qui a été interprété de multiples manières, particulièrement dans l’Octave de Noël (du 17 au 23 décembre).

Cette Hymne de l’Avent paraphrasant les antiennes Ô (cf ci-dessous) apparaît tardivement au XVIIIe siècle dans Psalteriolum Cantionum Catholicarum (Cologne 1710) et fut adaptée en anglais par J. M. Neale.

Le chant est proposé sur le site Kan Iliz en breton vannetais (traduction Uisant Er Rouz) et est actuellement chanté en plusieurs paroisses, notamment sur Le Faouët (Diocèse de Vannes). Cette hymne peut être chantée sur l’air de Kenavo de Santéz Anna (Adieu à sainte Anne) vieil air collecté et arrangé par le chanoine Breurec, missionnaire diocésain.

On peut aussi le chanter sur l’air commun en latin, air tardif dont la version notée définitive apparaît au XVIIIème siècle, comme l’interprètent en polyphonie les Gedourion ar Mintin dans la vidéo ci-dessus.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[PATRIMOINE] Les splendides bannières LE MINOR

L’histoire entre la maison LE MINOR et les bannières de procession est une histoire qui dure depuis plus de 60 ans. En effet, c’est en 1953 que...

Les messes en breton ou avec cantiques bretons pour le week-end des 16, 17 et 18 septembre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVous ne savez pas encore où aller à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.