Saints bretons à découvrir

Pourquoi l’adoration est-elle importante ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

_MG_9032.jpg“L’adoration eucharistique se situe dans le prolongement de la célébration eucharistique. Le croyant accueille l’offrande du Christ qui se donne au Père pour le salut de tous. Adorer le Saint-Sacrement, c’est entrer dans la contemplation de Jésus Hostie. C’est accepter aussi, comme le rappellera l’apôtre Paul, d’offrir notre propre vie en sacrifice pour participer au salut du Christ. Adorer constitue un geste de reconnaissance en contemplant jusqu’où le Christ nous a aimés, jusqu’à se faire nourriture, et c’est aussi un geste personnel d’offrande pour entrer, à notre tour, en Lui et par Lui, dans cette œuvre de salut. Chaque chrétien est appelé, en raison de sa consécration baptismale, à devenir un adorateur en esprit et en vérité. Je me rappelle cette phrase de la philosophe Simone Weil qui disait après sa conversion : « J’ai enfin découvert quelqu’un devant qui m’agenouiller ». Dans le livre de l’Apocalypse, on découvre que la gloire céleste sera faite de jubilation et d’adoration. En commençant d’adorer aujourd’hui, je me prépare à entrer dans la plénitude de ma condition filiale lorsque je contemplerai la face de Dieu. Tout homme est fait pour adorer, c’est-à-dire pour reconnaître la seigneurie du Christ et, dans ce geste de remise de soi que signifie l’adoration, s’en remettre totalement et définitivement à Lui.”

 

Propos de Monseigneur Rey lors d’une interview à l’agence Zénit, pour le lancement d’Adoratio 2011. Retrouvez la totalité de l’entretien ici : http://www.adoratio2011.com/Monseigneur-REY.html?lang=en

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les saints qui guérissent en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minDepuis des centaines d’années, des dizaines de générations …

Le Père Guillevic en conférence à Kernascléden le 25 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minCe dimanche 25 février 2024, le Père André …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *