Saints bretons à découvrir

Prières et traditions populaires au pardon de Rumengol (via RCF)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Le pardon, une tradition ancrée dans le coeur des bretons. A la pointe de la Bretagne, ces petits pélérinages locaux rythment la vie des habitants. 400 à 500 pardons pour 1.200 églises et chapelle dans le Finistère! Pendant un jour ou deux, les messes et offices succèdent aux processions. Le spirituel côtoie le temporel, les enfants jouent, les adultes se retrouvent.

Rumengol, petit village à flanc de colline, possède une église au magnifique retable. Mais le village est surtout connu pour son pardon. Un événement qui a une place à part dans le coeur des finistériens. Sans doute parce qu’il est l’un des plus anciens. Age d’or du pardon de Rumengol, le XIXè siècle a vu l’unification des évêchés de Quimper et de Saint-Paul. C’est à ce moment que l’évêque a fait de Rumengol un lieu privilégié dans tout le diocèse pour les rencontres et les célébrations. Le village doit aussi beaucoup à l’abbaye de Landévennec: cet ancien lieu de culte druidique aurait été transformé par saint Guénolé en lieu de culte à la Vierge Marie.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

crepes chandeleur

CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minEn ce 2 février, nous fêtons la Présentation …

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *