Saints bretons à découvrir

Relikaer Vreizh 2023, c’est à partir du 22 juillet prochain !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Chaque année, une mission d’été au pied de la Vallée des Saints est proposée. Cette mission d’été, appelée Relikaer (a) Vreizh, avait tout d’abord été initiée par Ar Gedour et l’Oeuvre de St Joseph, sur une idée du Père Christophe Boudéreaux, avec le soutien de la paroisse et du Diocèse de Saint-Brieuc & Tréguier. L’idée étant de s’adresser aux visiteurs de la chapelle et de la Vallée des Saints, croyants ou non. Dans le cadre de la chapelle Saint Gildas se déroule ainsi pendant deux semaines une invitation à passer du visible (les sculptures de granit présentées sur la tossen sant Weltaz) à l’invisible, un cheminement vers le coeur du mystère chrétien en prenant nos saints pour modèles.

Aujourd’hui, l’initiative est reprise par la paroisse, toujours soutenue par le diocèse, et avec le soutien actif d’Ar Gedour qui fournit matériel et supports explicatifs (roll-ups). Le thème de cette année, après les saints saurochtones l’an passé, portera sur « les saints et l’eau« . Un accueil sera assuré pendant quinze jours, de 9h à 18h, avec messe et offices quotidiens.

Semaine 1 : du 22 au 29 juillet 2023
Semaine 2 : du 07 au 13 août 2023

Une relique de saint Gildas sera aussi exposée à la vénération, aimablement mise à disposition par une paroisse qui se reconnaîtra et que nous remercions de tout coeur.

Comme chaque édition, cette mission d’été représente un coût non négligeable pour Ar Gedour. C’est pourquoi nous invitons nos lecteurs, appréciant notre engagement pour Dieu et la Bretagne, à nous soutenir par un don en cliquant sur ce lien. Trugarez deoc’h !

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le passant ou le promeneur l’aura remarqué …

2 Commentaires

  1. Pourquoi la mutation B/V dans Relikaer Vreizh. Relikaer est masculin et en plus pour un nom propre la mutation n’est pas requise (même remarque pour Anna Breizh, Skol Breizh et Skoazell Breizh). Tugdual Kalvez a déjà fait cette remarque et Ronan Le Gleau dans s Syntaxe du breton dit que cette mutation n’avait pas lieu jusqu’au début du 20ième au moins. Je pense que c’est une erreur de Roparz Hemon. Mais ici du fait que Relikaer est masculin la mutation ne doit pas avoir lieu, à moins de sous-entendre « Relikaer A Vreizh ».

    • Trugarez deoc’h pour cette précision.
      Dans la première édition, nous avions mis Relikaer Breizh, mais une remarque d’un linguiste nous a poussé à changer par Relikaer Vreizh. D’autant qu’effectivement c’est bien « Relikaer A Vreizh » qui est sous entendu dans cette appellation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *