Saints bretons à découvrir

RENCONTRE DES LECTEURS D’AR GEDOUR

Depuis plusieurs semaines, nous avons le plaisir de rencontrer des personnes qui nous parlent d’AR GEDOUR, certains venant faire connaissance avec des membres de notre équipe, et d’autres qui ne les connaissent pas encore mais parlent du blog. Nous sommes heureux de constater que ce blog participe désormais au paysage culturel et spirituel breton, et plus encore permet à certains d’avancer dans le même sens, sur le terrain. 

Trugarez à chacun de nos lecteurs ! Cela nous pousse à continuer dans cette direction. N’hésitez pas à nous faire part de vos observations, suggestions, etc… 

Nous en profitons pour vous rappeler que pour le développement du blog, qui intègrera – entre autres- une base de données liturgiques, nous avons besoin de votre aide : soit par la prière, soit financièrement par un don même minime (le bouton Paypal ci-contre est sécurisé), soit encore par votre collaboration au contenu (traduction en breton de nos articles de fonds, reportages sur vos lieux de vie, chroniques, photos et vidéos de pardons, envoi de documents pour mise à disposition… ) ou pour le développement du site si vous êtes développeur web. 

Vous pouvez aussi nous aider en faisant en sorte que le breton soit intégré à la liturgie dominicale dans vos paroisses. Nos documents sont là pour vous aider. Dans les jours qui viennent, nous ferons paraître un document à diffuser dans toutes les paroisses du Diocèse de Vannes, et au-delà en le personnalisant. 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

bougie allumée

LES HYMNES BRETONS DE LA FETE DES MORTS & DES FUNERAILLES

Les Bretons ont toujours eu une «relation intime» avec la Mort, non pas par un penchant morbide douteux, mais par une lucide conscience que leur «fin dernière», le futur « bien-être » de leur âme était une affaire trop sérieuse pour la négliger.

Chapel sant leonard, an oferenn e brezhoneg.

[Ploemeur] Messe en langue bretonne le 16/10/2020

La messe mensuelle en langue bretonne se tiendra comme d’habitude. Toutefois, COVID oblige, l’accès à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *