Saints bretons à découvrir

Retour sur la chapelle chantante de dimanche dernier dans le Léon

chapelle chantante« Pour la seconde fois, en pays de Léon ( après l’ancienne église Saint-Maudez et Sainte Juvette, Henvic) , la prière des « Chapelles Chantantes » s’est élevée depuis la terre vers le Ciel, dans un lieu où l’on ne priait plus régulièrement. Une des personnes présentes ce dimanche 23 Février, taulésienne, se souvenait qu’elle y venait jadis « pour les Rogations » ( Tiens? La Météo ?) et que l’on s’y rendait en procession, depuis l’église pour la Fête-Dieu » ( Tiens? Tiens? Qu’est-il donc arrivé en cinquante ans, pour que nous n’ayons plus la liberté de faire de tels « reposoirs » en fleurs?)

Une trentaine de « priants » se sont donc rencontrés dans cette petite « maison de prière », édifiée là au temps d’Henry IV, où plus tard on recueillit les corps des « pestiférés ». C’est la dame de Guernisac, manoir en Taulé, Gilette de Quélen, épouse de François de Kergroadès (1599), inhumée à Taulé le Mardi de Pâques 1641, qui fit don de La Chapelle Saint-Herbot à sa paroisse.

Cette chapelle, entretenue depuis quelques années par l’Association des « Amis de saint Herbot » , grâce à la participation de la commune, étant vide de bancs, nous avons chanté debout, face à la statue du saint protecteur du bétail, sculptée par Jean-Louis Kerguiduff, marbrier à Taulé. Un « farz forn » maison, a pu être partagé, mais pour le café, il n’y avait qu’une seule tasse. Or, en période où l’on s’inquiète de « virus », on pensera, la prochaine fois, à prévoir des gobelets…

La prochaine fois ?…On cherche une chapelle en Léon qui corresponde à l’intuition des « Chapelles Chantantes »: un édifice inutilisé, voire abandonné ou en ruine, d’où la prière ne monte plus depuis longtemps. A vous de jouer! »

À propos du rédacteur Keranforest

Né en 1939 à Carantec. Agrégé d'anglais, essayiste, poète, romancier. Devenu prêtre, animateur du Tro Breizh, il a été longtemps chroniqueur au Télégramme de Brest. Poète élégiaque, il est aussi l'auteur de deux romans qui ont la Bretagne pour cadre.

Articles du même auteur

TRO BREIZ 2020 (Jour 6) : l’arrivée à Rennes

Ce samedi 1er août, le Tro Breiz aurait dû prendre le départ pour arriver à …

TRO BREIZ 2020 : Accueillir l’imprévu A-GREIZ-HOLL…

Dimanche 26 Juillet 2020 : soir de la Sainte Anne. Eh oui !…Demain , Lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *