Saints bretons à découvrir

Retour sur le Pardon 2020 de Kernascléden

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Le Pardon de Kernascléden a lieu chaque année les 14 et 15 août, à l’occasion de la fête de l’Assomption. Depuis plus de quinze ans, les Gedourion ar Mintin et les paroissiens du secteur s’associent pour une veillée mariale accueillant de nombreuses personnes, puis pour le pardon du lendemain, un pardon enraciné dont nous vous avons déjà entretenu à plusieurs reprises.

Le pardon de Kernascléden est “un pardon qui monte” selon un responsable diocésain. Il fonctionne car il y a une réelle communion entre les anciens et les jeunes, un entrain, un esprit fraternel intergénérationnel qui existe, et qui participe à cette dynamique.

Cette année, les conditions sanitaires liées au Covid19 ont contraint les organisateurs à revoir l’organisation générale pour que le pardon puisse avoir lieu. Exit le repas, remplacé par un pique-nique tiré du sac et le bar, attirant moins de monde mais très convivial cependant. Le matin, la procession avait été placée avant la messe, partant avec les célébrants de l’église vers le terrain de foot où était installé un podium pour un office en plein air présidé par le Père Jean-Yves Le Saux, vicaire général du Diocèse de Vannes, avec une halte au calvaire rénové pour une bénédiction de celui-ci. La messe aura toutefois accueilli 350 personnes, 80 personnes étant présentes à la veillée et une quarantaine de personnes aux vêpres.

L’après-midi, une petite scène ouverte puis les vêpres et Salut du Saint Sacrement ont terminé cette journée, à laquelle Ar Gedour a prêté son concours logistique.

Nous vous livrons ci-dessous quelques extraits de la veillée mariale. Cette veillée, débutant par une bénédiction de la fontaine et une procession, est pensée chaque année en breton, latin et français, en ayant des points d’attention sur la liturgie, la polyphonie, la mise en lumière, l’accueil, les prêtres présents pour les confessions…

Adoromp holl

Harpe & whistle

Gwerhiez Vari a Garnassen

 

Le podium a été prêté par Ar Gedour, qui a investi dans ce matériel pour le mettre à disposition des comités de chapelles qui en auraient besoin, particulièrement en cette période où les pardons sont remis en question si les solutions pour accueillir le public ne sont pas au rendez-vous. Vous pouvez participer à cet investissement par un don en cliquant ici

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Les normes liturgiques pour ce Carême 2021 (+aspedennoù)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min  Le Carême débute ce jour, et il …

mercredi des cendres

Merc’her al ludu / Mercredi des Cendres

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minAujourd’hui, en ce mercredi des Cendres, nous entrons …

2 Commentaires

  1. Dominique de Lafforest

    belles images.

  2. Dominique de Lafforest

    ah, ça c’est la voix de la foi de nos ancêtres ! Merci de l’avoir proposé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *