Saints bretons à découvrir

[REVUE DE PRESSE] Le père Guillevic quitte le sanctuaire de Sainte Anne d’Auray

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Le père André Guillevic célébrera, sa dernière messe, à la basilique, dimanche à 11 h. Après 21 ans passés à Sainte Anne d’Auray, il va rejoindre début octobre, Locmariaquer. Ordonné prêtre en 1974,

Le père Guillevic rejoint la paroisse de Languidic puis Saint-Patern à Vannes, Larmor Baden, Pluméliau avant d’être nommé à Sainte Anne en 1997. Recteur de la paroisse, il est chargé de la liturgie et de la musique à la basilique.

Ce n’est qu’en 2007 qu’il devient responsable du sanctuaire. Son choix de rentrer dans la prêtrise, il le doit à un jeune ecclésiastique qui lui fait classe en primaire. C’est à ce moment qu’est apparue sa destinée.

De son passage sur le sol saintannois, le père Guillevic garde de bons souvenirs. Le plus beau ! L’ordination de Mgr Centène à la basilique. Il est le premier évêque nommé par le pape Benoit XVI. Autre souvenir marquant : L’arrivée de 1 500 pèlerins du Tro-Breiz en 2000 reprenant en chœur les chants bretons. La ferveur des fidèles lors du décès du saint-père Jean-Paul II, seul pape à être venu à Sainte Anne d’Auray en 1996, l’a également marqué.

Le père André Guillevic laisse derrière lui, le son et lumière retraçant la vie d’Yvon Nicolazic. Il est à l’origine de ce spectacle. À son actif également l’accueil des chrétiens irakiens en terre bretonne, l’adoration perpétuelle dans le sanctuaire et la mise en place d’une écoute pour les personnes blessés. Il a aussi participé à la création de l’Académie de musiques et d’arts sacrés.

Ce dimanche 9 septembre, une messe d’au revoir au Père André Guillevic, sera célébrée à 11h en la basilique de Sainte-Anne-d’Auray. Cette messe est animée par les Chœurs adultes et l’Ensemble vocal.

Source : Le Télégramme 6/09/18

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

Fête de la Bretagne 2024 à Paris, demandez le programme !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVenez fêter la culture Bretonne, dans le XIVème …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *