Saints bretons à découvrir

Saint-Avé. La chapelle de ND du Loc, restaurée et inaugurée

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Dimanche dernier, la chapelle Notre-Dame du Loc à Saint-Avé, joyau méconnu du patrimoine morbihannais, était inaugurée en présence d’élus, dont le député-maire de Saint-Avé, Hervé Pellois, de Monseigneur Centène et du préfet du Morbihan.

Ce dimanche matin, la chapelle Notre-Dame du Loc, à Saint-Avé, a été inaugurée. D’importants travaux de restaurations ont été effectués pour sauvegarder cet édifice construit à partir de 1475 et terminé en 1494. Des problèmes d’humidité importants endommageaient la chapelle. Des travaux de drainage et une restauration complète a été effectuée. Un enduit à la chaux a été réalisé. Le lambris a été refait, donnant un éclairage plus important à l’intérieur. Les statues ont été nettoyées. Méconnue, cette chapelle est pourtant un joyau du patrimoine morbihannais. Elle compte plusieurs statues remarquables qui sont classées dont une croix de chancel.

2 ans et demi de travaux

Ce dimanche, près de 300 personnes assistaient à l’inauguration. Hervé Pellois, le député-maire de Saint-Avé, rappelait que deux ans et demi de travaux avaient été nécessaires pour un montant total de 800 000 €, financés entre autres par l’Etat, la Région, et le Département. Monseigneur Centène, l’évêque de Vannes, a évoqué l’attachement des Morbihannais à leur patrimoine religieux. « Le Morbihan compte 1 000 chapelles, sans compter les églises paroissiales », rappelait-il.« C’est une joie de voir que ce patrimoine est une source d’unité par-delà les différences légitimes d’opinions et un facteur de vivre ensemble dans une société où l’on déplore l’éclatement », ajoutait-il. Le préfet du Morbihan, Jean-François Savy, soulignait que l’Etat a mobilisé cette année 3 millions d’€ pour le patrimoine religieux. Le montant le plus important, un million d’euros, étant affecté au chantier de la cathédrale de Vannes.

 
 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

crepes chandeleur

CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minEn ce 2 février, nous fêtons la Présentation …

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *