Saints bretons à découvrir

19 janvier : Saint Brévalaire de Kerlouan

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

(Branwallader, l’anglo-Breton) – VI ° Siècle

Sant Brevalaer, Saint Brévalaire (Français), Brangualadre, Brendan, Brelade, Branwalator. Branwallanus

Prénom breton : Brevaler, Brewal, Brevara / Fêté le 19 Janvier (translation en 935)

Guérisseur : Maladie des yeux

Homonymes : St Brendan abbé de Clonfert (dit le navigateur), St Brendan l’Éthiopien, St Brandan de Birr. St Brannock


Confusion : Frère Albert le Grand s’est trompé en affirmant que l’intrépide Brendan de la Légende de St Malo, évangélisateur de l’Amérique du Sud (avant la découverte de Christophe Colomb) était le même que St Brévalaire de Bretagne. D’autres religieux ont repris, par la suite, cette erreur comme étant vérité établie. Récemment les recherches informatiques ont permis de recouper les diverses hagiographies galloises avec les bretonnes puisque ce sont ces gallois qui ont évangélisé la Bretagne continentale. Bien que semi légendaires, les sources et l’étymologie des noms se recoupent entre Saint Brévalaire honoré en Cornouaille et Saint Brelade de Jersey( St Branwallader pour les anglo-saxons) – Donc rien à voir avec St Brendan, abbé de Clonfert.

Historique : Rapbrevalaerpelons que jusqu’en 1060, l’ Île de Jersey a été tour à tour normande et française et dépendait tantôt de l’Évêché de Dol de Bretagne, tantôt de celui de Coutance. Il se peut donc que St Brévalaire-Brelade ait effectué plusieurs missions d’évangélisation avec St Samson de Dol ( un des 7 fondateurs de la Bretagne). Des écrits confirment le séjour de St Samson en Jersey. Les deux saints seraient partis aussi en évangélisation sur la Picardie.

Des clercs bretons fuyant l’invasion des vikings seraient partis en Angleterre avec les reliques de St Brévalaire. Le roi cornique Athelstan, fondateur de l’Abbaye de Milton, dans le Dorset, aurait inhumé le bras et la tête du saint dans son abbaye en 935. Cette abbaye se serait appelé plus tard  » Santa Maria, St Samson et St Branwallader « .

A-t-il été Évêque de Jersey ?

A-t-il été Abbé de Milton ?

En Bretagne continentale, outre le Diocèse de Dol, il aurait évangélisé la région de Loc-Brévalaire et une partie de l’Ille et Villaine. Il aurait rencontré Saint Sezni à Kerlouan. Né en pays de Galles au VI° Siècle, il est inscrit au Missel de Saint Vougay (XI° Siècle) sous le nom de Brangualadre.

Son culte : Il est l’éponyme des communes de Loc-Brévalaire(29260) et de Broladre (35120), titulaire de l’église de la paroisse de Kerlouan (29091). Son pardon s’effectue le dimanche entre l’Ascension et la Pentecôte.

En Angleterre : Il est titulaire de l’église paroissiale de St Brelade en Jersey. L’église de St Breward est la plus élevée de la Cornouailles, situé sur Bodmin Moore, son village. A proximité de Camelford, des malades y viennent se laver les yeux dans sa fontaine, en jetant une pièce de monnaie dans l’eau comme offrande. Au X° Siècle il était dans les litanies et célébré à Winchester. Dans le martyrologe d’ Exeter, St Branwalator serait le fils du roi Kenen.

Sources :

– Les vies des saints de la Bretagne Armorique… par Albert le Grand – Brest – 1637

– Recherch. Biblio. Antérieures à St Pie V par Dom Plaine – Bull. Arch. Finistère – 1887

– Livre des saints (Branwallator) par les moines de Ramsgate – London – 1921

– Our Sunday Visitor’s Encyclopedia of saints by M, M, S, Bunson – 2003

– Latin Saints of the Orthodox Patriarchate of Rome par le Diacre Andrew Bond Orthodox England – 2007

À propos du rédacteur GF Hacherez

Hagiographe reconnu, il met à la disposition d'Ar Gedour ses nombreux travaux sur les vies de saints, méconnues du grand public

Articles du même auteur

saint gerbold

Saint Gerbold, Evêque de Bayeux

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Son culte est très présent en Normandie, …

Saint Beunon, vitrail

Saint BEUNON, Abbé de Clynnog-Fawr

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minSa biographie : Il naquit en 545 en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.