Saints bretons à découvrir

[SAINT POL-DE-LEON] La chapelle Saint-Joseph vandalisée à coups de hache

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min
Photo Philippe Abjean (DR)

À Saint-Pol-de-Léon (29), la chapelle Saint-Joseph, qui avait été rénovée avec passion par les Ouvriers de St Joseph, a été vandalisée à coups de hache. Des vitres et des crucifix ont été brisés. Des vols de matériels, dont un photocopieur, ont été constatés ce mardi 11 octobre 2022. Une plainte a été déposée.

 

À Saint-Pol-de-Léon, la chapelle Saint-Joseph, rue de la Rive, a été cambriolée et vandalisée ces jours-ci. La chapelle – appartenant à l’Oeuvre de Saint Joseph – n’étant pas ouverte en permanence depuis le départ des prêtres de la Fraternité Saint-Pierre qui y officiaient chaque semaine, le jour exact des méfaits n’est pour l’heure pas connu. Ils ont été commis entre le lundi 3 et le vendredi 7 octobre. Les dégâts ont été constatés ce mardi 11 octobre. Le ou les malfaiteurs se seraient introduits dans l’édifice par la porte arrière qui donne sur la sacristie.

Photo P. Abjean (DR)

Porte fracturée, serrure arrachée et tabernacle visité

La porte, pourtant sécurisée, a été fracassée à coups de hache. La sacristie a été visitée, les tiroirs et les placards ouverts et les vitres de la fenêtre donnant sur la cour intérieure ont été brisées ainsi que la vaisselle et le matériel de cuisine. Une photocopieuse et un déshumidificateur ont disparu. La bibliothèque au premier étage a également été visitée mais les livres religieux n’ont manifestement guère suscité l’intérêt des malfaiteurs.

En revanche, dans le chœur, la porte du tabernacle a été fracturée et la serrure arrachée. Des crucifix ont été brisés et mis à terre ainsi que des lutrins et prie-dieu.

Une hache retrouvée sur place

Rangés dans un coin du transept, des mannequins qui avaient servi pour une exposition de vêtements liturgiques ont été déballés, dispersés, démembrés et éventrés. Le ou les malfaiteurs ont tenté ensuite de briser, toujours à la hache qu’ils ont laissée sur place, la serrure de la grille séparant le chœur de la nef. Sans succès. Une statue en bois figurant une vierge à l’enfant a également disparu. Dans le jardin, une statue de la Vierge a été dissociée de son socle et éventrée. L’association propriétaire a porté plainte à la gendarmerie qui a procédé à des relevés d’empreintes. Des signalements avaient déjà été faits à plusieurs reprises en raison du saccage de l’ancienne Maison Saint-Joseph, régulièrement squattée.

Si vous souhaitez soutenir les actions de l’Oeuvre de St Joseph et des Ouvriers du Bon Dieu, rendez-vous sur ce lien et sélectionnez « Don de soutien aux Ouvriers du Bon Dieu » dans le menu déroulant. Vous pouvez aussi vous faire connaître pour aider à remettre les lieux en état et à les faire vivre, en laissant un commentaire à la suite de cet article.

À propos du rédacteur Philippe Abjean

Souhaitant redonner à la Bretagne une nouvelle dimension spirituelle et culturelle, Philippe Abjean a remis à l'honneur le pèlerinage du Tro Breizh (Tour de Bretagne), fondé la Vallée des Saints et l'Oeuvre de St Joseph. Ancien professeur de philosophie, il a publié plusieurs ouvrages, retraçant ses intuitions et ses engagements (que vous pouvez retrouver sur Ar Gedour).

Articles du même auteur

[COMMUNIQUE] STONEBREIZH : TOUS A CARHAIX LE DIMANCHE 3 JUILLET !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minAu terme d’un délai un peu plus long …

APRES LA BRETAGNE, LA LORRAINE AURA SON “MONT DES SAINTS”

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minMorhange ! Pour beaucoup, le nom renvoie au …

2 Commentaires

  1. Est-ce que cela va émouvoir notre gouvernement?….Plus que de la bêtise, c’est de la christianophobie….

  2. Le saint curé d’Ars (1786-1859), prophétique, disait en son temps : laissez une paroisse vingt ans sans prêtre, on y adorera les bêtes. Il était encore optimiste. Cette chapelle, desservie par la Fraternité saint Pierre, n’est plus qu’une coquille vide. Par pure idéologie, on en a chassé les prêtres. Voyons le résultat : la profanation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *