Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > [SAINTE ANNE D’AURAY] Derniers jours pour découvrir le spectacle de la crèche vivante

[SAINTE ANNE D’AURAY] Derniers jours pour découvrir le spectacle de la crèche vivante

C’est en 1998 que l’idée d’une crèche vivante a germé dans l’esprit d’un groupe de bénévoles des paroisses de Sainte Anne d’Auray et de Plumergat.

Une visite chez les amis et voisins de St Hilaire du Harcouet (Manche) qui ont mis sur pied en 1983 une crèche vivante, a suffi pour convaincre ce petit groupe de téméraires. Pour en assurer la bonne gestion et aussi la pérennité une association inter-paroissiale a été créée entre les bénévoles de ces 2 paroisses en 1999. Dès Noël 1999 la première série de spectacles de la crèche vivante a commencé.

 

20 ans de crèche vivante

Cette année, c’est donc la vingtième année que se produit ce spectacle qui mérite le déplacement. Mise en scène, décors et costumes soignés, mise en lumière sobre mais efficace, plus de 200 bénévoles toutes générations confondues qui se relaient pour assurer les nombreuses représentations, y compris des nourrissons pour tenir le rôle de l’Enfant-Jésus et des animaux évoluant sur l’espace scénique : tout est fait pour faire entrer le spectateur dans le Mystère de Noël. Notons simplement quelques améliorations notamment au niveau du son peuvent être effectuées pour mieux entendre les dialogues qui parfois peuvent être couverts par des bruits parasites intempestifs venant du public.

Croyant ou non, chacun peut trouver en ce spectacle ce petit quelque chose qui peut le faire vibrer et le toucher. C’est là un véritable spectacle d’évangélisation, à la fois dans la ligne des mistères joués autrefois sur les parvis ou du théâtre populaire breton dont Sainte Anne d’Auray fut l’écrin pendant des années, notamment via Job Le Bayon. Ancrée dans le présent mais enracinée dans cette histoire de 2000 ans qui a changé la face du monde, cette crèche vivante a même ce petit côté “Robert Hossein” notamment dans cette interaction des comédiens avec le public.

Un spectacle enraciné

Ici, le spectacle est en français, mais la dimension bretonne n’est pas mise de côté, avec à la fois des cantiques bretons que l’on retrouve parfois en bande-son et un épilogue où les acteurs en costume breton viennent au pied de la Sainte Famille déposer leurs offrandes, avec des dialogues en breton (et traduits dans la foulée).

Chaque représentation accueille environ 300 personnes. Autant dire que si ce spectacle attire autant de monde et remporte ce succès depuis une vingtaine d’années, c’est qu’il vaut le détour. Profitez donc de cette fin de vacances pour vous offrir un moment avec vos enfants tout en restant dans cet esprit de Noël. Les dernières représentations ont lieu aujourd’hui et jusqu’à dimanche prochain.

Du samedi 22 décembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019
Séances à 14h30, à 16h (et 17h15 les jours d’affluence)
Relâches les 24 et 25 décembre 2018, le 31 décembre 2018 et le 1er janvier 2019
Les représentations ont lieu Salle Jean-Paul II dans l’enceinte du Sanctuaire.

Plus d’infos sur le site de la crèche vivante.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Chantons ensemble notre hommage à Yann-Fañch Kemener (projet collectif)

Yann-Fañch Kemener, dont les obsèques auront lieu demain à 14h30 à l’église de Sainte-Tréphine(22),  laisse …

Gouel Sant Padrig vat deoc’h holl !

Bonne Fête de la Saint Patrick ! Lá fhéile Pádraig sona dhuit ! Gouel Zant …

Un commentaire

  1. de penguilly marie alix

    c’est la première fois que je venais voir ce spectacle, c’est très beau et émouvant, c’est un spectacle de grande envergure vu tous les décors et les “acteurs” quels qu’ils soient…
    c’est un spectacle de professionnels,
    merci à vous tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *