Saints bretons à découvrir

Stone Age sort un nouvel album intitulé “Bubry Road”

stone age

Après Stone Age, Les Chronovoyageurs, Promessa et Totems d’Armorique, quatre albums à succès (150 000 exemplaires vendus), une attente du public indéniable (depuis 2007 le groupe n’avait rien publié), Stone Age signe aujourd’hui son grand retour sur scène. Kervador et Ponkallec se retrouvent pour un nouvel opus intitulé “Bubry Road” qui sortira très bientôt dans les bacs. Autant dire que les fans l’attendent avec impatience.

En chemin, le cœur rythmique de l’Âge de Pierre déploie un groove pop-électro-vintage dans une suite de tableaux sonores à demi rêvés, façonnés pour le live. Au cours de rencontres inattendues et surprenantes, on se laisse mystérieusement embarquer sur cette route d’Argoat en Arvor jusqu’à naviguer librement vers les nébuleuses.

En 1995, Stone Age est nommé aux Victoires de la musique pour leur premier album éponyme, dans la catégorie « Musiques du Monde ». Trois autres albums se succèdent à la suite : “Les Chronovoyageurs” en signature chez Columbia Music / Sony en 1997 (réédité en 1998 sous le nom “Le Chant venu des mers”), Promessa en 2000, et Totems d’Armorique en 2007.

La musique et les textes sont souvent très inspirés de légendes celtiques, avec une légitime prédominance bretonne. La synthèse de toutes ces influences confèrent au groupe un style original et inimitable.

Ar Gedour reviendra très rapidement sur ce nouvel album.

Je soutiens Ar Gedour en faisant un don

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[PLOUHINEC] Aet eo Jean-Jacques Le Floch d’an Anaon

Jean-Jacques Le Floch, bien connu du milieu bretonnant du diocèse de Vannes, vient de décéder …

bougie allumée

LES HYMNES BRETONS DE LA FETE DES MORTS & DES FUNERAILLES

Les Bretons ont toujours eu une «relation intime» avec la Mort, non pas par un penchant morbide douteux, mais par une lucide conscience que leur «fin dernière», le futur « bien-être » de leur âme était une affaire trop sérieuse pour la négliger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *