Saints bretons à découvrir

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min
Le passant ou le promeneur l’aura remarqué : depuis quelques mois, le sanctuaire de Sainte-Anne la Palud, à Plonévez-Porzay, subit un certain nombre de travaux. L’édifice nécessite en effet d’être réhabilité, qui plus est après les intempéries de cet hiver qui ont accéléré une dégradation déjà présente.. Les travaux se montent à 2 M€ et le diocèse lance un appel aux dons pour les financer.
« On veille sur le sanctuaire de Sainte-Anne la Palud depuis plus de 150 ans. Mais aujourd’hui on constate une dégradation assez rapide du lieu d’accueil Ty Ragout et de la chapelle », a indiqué ce mardi 14 mai lors d’une conférence de presse, l’économe du diocèse, Matthieu Le Truédic, au sein de l’édifice religieux, à Plonévez-Porzay (29). Depuis des siècles, Sainte-Anne la Palud est un haut lieu de la foi en Bretagne, comme l’a rappelé Christian Le Borgne, curé de la paroisse Sainte-Anne-Châteaulin. Et chaque année, à la fin du mois d’août, des milliers de fidèles viennent assister au pardon du même nom.
Ce sanctuaire ne peut être délaissé. C’est pourquoi, afin de conserver un certain rayonnement et de faire perdurer la chapelle pour les générations futures, le diocèse a déclenché d’importants travaux sur le site. Le montant global est estimé à 2 M€ indique Matthieu Le Truédic. Dans l’urgence et dans un esprit d’accueil des groupes, la salle attenante Ty Ragout a été remise aux normes, sa toiture refaite et des sanitaires adaptés aménagés. D’autres travaux impérieux sont en cours au niveau des deux sacristies, où les bois ont été traités contre des insectes xylophages et où de la mérule a également été découverte.
Les travaux, qui devraient s’étaler sur trois ans, concerneront également la couverture, la charpente et la maçonnerie de la chapelle de Sainte-Anne la Palud, afin de la mettre hors d’eau.
Pour financer le chantier, le diocèse lance un appel aux dons auprès des fidèles du diocèse de Quimper & Léon mais aussi au-delà, car il est certain que l’avenir de ce sanctuaire appartient à tous les bretons. « Tous les legs ou donations sont les bienvenus », indique Matthieu Le Truédic qui estime que « cela a du sens » de donner pour un édifice comme celui de Sainte-Anne la Palud. D’autant que la chapelle appartient à l’association diocésaine, et qu’à ce titre, elle ne peut bénéficier de subventions pour sa réhabilitation. Aucune fermeture de l’édifice n’est cependant prévue et les offices perdurent, tout comme le pardon qui aura bien lieu fin août, comme chaque année.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Le 13 mai 1645 disparaissait Yvon Nicolazic

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Le 13 mai, c’est la Fête de …

Grand pardon de saint Yves 2024 à Tréguier

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minA Tréguier, le Grand pardon de saint Yves …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *