Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Un appel pour une Armée bretonne clandestine ?

Un appel pour une Armée bretonne clandestine ?

Confidentiel et Urgent
Attention, le contenu de cet article est confidentiel et urgent, ne le partagez qu’avec des gens de confiance et n’en parlez pas à Google !

Mobilisation armée bretonne.Nous sommes plusieurs Bretons à avoir reçu ce mercredi 3 juillet un bien étrange courrier. Certains l’ont reçu chez eux et d’autres sur leur lieu de travail. L’enveloppe  un courrier “Urgent et Confidentiel” contenant un appel à recrutement pour l’armée bretonne.

Convaincu du sérieux et de la réussite future de ce projet – contrairement aux autres rédacteurs d’Ar Gedour ayant reçu l’appel – j’ai donc décidé de le partager discrètement sur internet pour que le plus grand nombre rejoigne cette armée secrète.

Une armée sérieuse et professionnelle

Certains esprits chagrins pourraient y voir une blague, mais que nenni, cet appel est tout ce qu’il y a de plus sérieux, et je vais vous expliquer pourquoi :

“Près de 5.000 bretonnes et bretons reçoivent comme vous, ce même jour, cet appel.”

Les moyens financiers, cette organisation dispose de dizaines de milliers d’euros, gage de sérieux. L’auteur affirme avoir envoyé l’appel “à près de 5.000 bretonnes et bretons ce même jour“. 5.000 courriers, à  0,88 centime le timbre en lettre verte, ça fait tout de même 4.400 euros rien qu’en timbres, sans compter les enveloppes, les feuilles et l’encre (encre couleur s’il vous plaît !). Et si ça ne vous suffit pas, l’organisation annonce qu’elle fournira une tenue (oui une seule, il ne faudra pas l’abîmer) et de l’armement à chacun de ses membres ainsi que les munitions qui vont avec. Un sacré trésor de guerre qui indique de gros financements.

“Les combattants seront dotés d’armes et de munitions.”

L'Armée Bretonne parachutera ses troupes.
L’Armée Bretonne parachutera ses troupes.

Un anonymat strict : En cas d’arrestation par la police, vous ne pourrez pas dénoncer votre recruteur car vous ne le connaissez pas. Je remplis donc assidûment toutes les informations demandée : Nom et Prénoms ; nom de combattant ; date, code postal, heure et minutes de naissance ; mes adresses postales ; mes numéros de téléphone ; mon courriel ; mon emploi ; mon groupe de sanguin (indispensable pour me transfuser si je suis blessé sur le terrain) ; mes permis moto, auto, poids lourd (mais pas de permis bateau, aucune opération maritime à prévoir visiblement) ; mes brevets de parachutisme, plongée… (ce qui laisse à présager l’organisation de parachutages en zone ennemie, l’invasion de Paris peut-être ?) ; et toute autre spécialité nécessaire ou passion. Et comme l’anonymat est de mise, j’envoie tout cela à ce parfait inconnu qu’est mon général recruteur, par la Poste (oui oui par La Poste pourquoi ça vous étonne ?).

“L’Armée bretonne parachutera des troupes en zone ennemie”

Une sélection radicale. Pas de bras cassés dans cette armée, on ne plaisante pas avec la sélection. L’adresse postale pour répondre n’est valable que deux jours (date du cachet de La Poste faisant foi je suppose), j’ai ouvert mon courrier le mercredi soir, vite, il ne me reste déjà plus que 24h pour que ma réponse arrive à Gouezec, dans cette petite maison abandonnée avec une boîte aux lettres défoncée. Passé ce délai, l’organisation ne viendra plus relever le courrier, et les retardataires verront donc leur formulaire perdu dans la nature ou dans les mains du premier venu. Mais attention, pas de discrimination, la lettre précise bien que “les critères de sexe, d’âge, de condition physique ainsi que de situation familiale, ne disqualifieront aucune candidature d’engagement“.

“Pas de discrimination d’âge, de sexe, de religion, une armée tolérante, inclusive et ouverte sur le monde”

Une vraie réflexion stratégique militaire. Dans cette armée bretonne, on ne parlera pas de binômes ou trinômes, “appellation trop précises pour les services de renseignement ennemi”, on parlera de voltigeur, d’équipe, de groupe, ou encore de section. Malin lapin ! Mais rien d’étonnant à ce haut niveau stratégique, le courrier est daté du 18 juin 2017, soit plus de deux ans de réflexion entre l’écriture et l’envoi du courrier. Ce qui prouve là encore le sérieux de l’auteur. D’ailleurs je parle d’auteur, mais il s’agit d’une femme, la “Générale A2B”, j’ai tout de suite pensé à une noble référence à “Anne de Bretagne”, avant qu’un esprit chagrin rédacteur sur Ar Gedour me signale que cela marchait aussi avec “Générale à 2 balles”.

Une armée dirigée par la générale A2B comme “Anne de Bretagne” (ou “À deux balles” pour les mauvais esprits)

Alors vous aussi, rejoignez l’Armée Bretonne avec moi, et constituons ensemble une armée sérieuse et discrète pour libérer notre pays !

Le courrier de l’appel du 18 juin 2017

Ar Gedour ouvre les paris

Une fois passé ce vibrant appel de Tudwal à rejoindre l’Armée Bretonne, la rédaction d’Ar Gedour a décidé d’ouvrir les paris sur ce courrier.

Selon vous, cet appel pour une Armée Bretonne c'est ?

View Results

Loading ... Loading ...

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

Des mariages forcés des communes à la francisation des noms de lieux : un même combat !

Les médias relaient ces jours-ci l’appel de la centaine d’artistes, d’auteurs et personnalités diverses bretonnes, …

Un Puy du Fou à la bretonne : et si les Bretons se bougeaient ?

Le Puy du Fou vient de produire, il y a quelques semaines, un film promotionnel d'une qualité exceptionnelle qui me pousse à reprendre la plume sur ce sujet, car je me demande quand même bien pourquoi les Bretons ne se bougent pas les fesses  pour créer un Puy du Fou à la bretonne ?

12 Commentaires

  1. Moi aussi j’ai reçu cette lettre. Le plus inquiétant est que le rédacteur demande la date de naissance, le lieu de naissance et l’heure et minutes de naissance. De quoi determiner le signe du zodiaque et l’ascendant astral. Ne cherchez plus : nous avons affaire à un ou une illuminé, genre occultiste ou magicien (e).

  2. Le télégramme semble privilégier la piste de gens qui seraient sincère, j’ai du mal à y croire, l’opération de comm’ me paraît plus crédible, mais pour quel évènement ?

    https://www.letelegramme.fr/bretagne/independantisme-breton-un-cocasse-appel-a-la-mobilisation-armee-03-07-2019-12329900.php

  3. Ce qui me semble surprenant et surtout inquiétant c’est que les gens que je connais et qui ont reçu ce courrier, ont effectivement “le profil” de militants actifs ou du moins on peut le supposer, ce qui laisse supposer que la personne qui a envoyé ces courriers les a identifiés parmi de nombreux autres, a réussi a collecter leurs adresses personnelles, ce qui laisse planer de sérieux doutes sur l’amateurisme de la chose, ou il s’agit de la récupération de fichiers existants, si on croise les profils et le message on peut penser a celui des RG ou autre service d’état… Personellement je pense qu’il ne faut pas prendre cela a la légère. Ce peut même être un opération de basse police pour identifier ceux qui sont accessibles et ouverts a des actions violentes… mais plutôt niveau “chair a canon” parce que je pense qu’un résistant qui réfléchit un tant soit peu, et qui veut devenir actif, ne sera pas assez bête pour envoyer ses coordonnées ( ce qui serait en outre un aveu de préméditation) dans la nature , au sens propre en l’occurrence.

  4. Je n’ai rien reçu, mais dans l’absolu je ne serai pas contre

  5. Ha il s’en passe des choses drôles en bretagne, on dirait la prose délirante d’un affidé de l’institut de Locarn!

    Une armée bretonne, soyons sérieux deux secondes! Et en plus clandestine!! HiHi

    Ça a l’air sympa chez vous! J’en ai même vu un qui paraphrasait le fumeux abbé pierrot!!

    Allez je me sauve en courant haha

  6. Non seulement il n’y a rien en breton dans cette lettre à part la devise de la Bretagne, mais en plus sur cette simple devise ils n’ont pas été foutu de faire un copier/coller sans faute.

    “Bezan” sans Ñ

    Bravo l’armée bretonne, même pas capable de respecter ce put$%* de Ñ dont on reproche à la France depuis des mois de vouloir priver le petit Fañch.

    J’espère vraiment que c’est une blague, car sinon c’est à désespérer du mouvement breton…

  7. ça sort d’un individu déjà très connu◄e pour ce genre d’opérations, détournement de bases de données etc.

    • Vous en dites trop ou trop peu.

      Soit vous savez d’où ça vient et il faut donner plus d’informations et des preuves, soit c’est juste du vent…

  8. ça sent l’opération de barbouze à plein nez: ils sont actifs en ce moment, et font tout pour discréditer le mouvement breton.
    Rappelez vous les opérations de barbouzes après la manifestation de Nantes pour le retour de la Loire Atlantique: des saluts nazis (rien que ça !) dans les bus à Nantes, coiffés de bonnets rouges !
    Bretons, ne soyez pas naïfs, les barbouzes font , et feront tout pour nous discréditer ! Ils utiliseront surtout les opérations les plus dégoûtantes moralement, pour nous salir!……….

  9. on est le 8 juillet ou le 1er avril ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *