Saints bretons à découvrir

Un groupe breton à l’Eurovision ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

On se souvient de Dan ar Braz sélectionné à l’Eurovision pour chanter Diwanit bugale, la chanson qui avait représenté la France en 1996. Alvan et Ahez sont en lice pour représenter la France avec un titre e brezhoneg.

Un titre électro-house aux empreints traditionnels

2022 voit la pré-sélection d’un autre groupe breton, Alvan & Ahez, composé du producteur rennais Alvan et du trio de chanteuses bretonnes Ahez (Marine Lavigne, Sterenn Diridollou et Sterenn Le Guillou sévissant notamment au sein d’Eben). Les artistes interprétant le titre électro-house et très hypnotique Fulenn composé pour l’occasion. En breton, «fulenn» signifie à la fois «étincelles» et «jeune fille»

Ce qui s’annonce déjà comme un tube avant même d’être choisi parmi les onze candidats le 5 mars est un mix d’électro et de chant traditionnel, qui se veut féministe et défendant l’émancipation des femmes. Le titre est présenté comme s’inspirant d’une légende bretonne, « Katell-gollet », et raconte l’histoire d’une femme qui s’émancipe du regard des autres en allant danser la nuit tombée à la lumière d’un feu de joie.

Katell gollet… que dit l’histoire ?

Bon… on vous dit tout sur la véritable histoire de Katell gollet.

Si le texte de la chanson Fulenn correspond à cette présentation spécifique qu’en ont fait les compositrices, Katell gollet est à la base une ancienne gwerz contant l’histoire édifiante d’une certaine Catherine ayant vécu sa jeunesse dans le péché. Elle passait ses nuits ailleurs, à danser d’après la messe (où elle faisait de l’oeil aux hommes) jusqu’au bout de la nuit, et plus si affinités…

Fatigué de la voir se vautrer dans le péché, Dieu lui envoie alors une grave maladie ; elle se confesse, mais n’avoue pas tous ses péchés. Plusieurs fois, Marie-Madeleine vient la visiter en songe, pour l’encourager à soulager sa conscience. Au moment oů elle se décide à le faire, apparaît une créature monstrueuse, qui lui ordonne de se taire. Catherine expire alors et toute la nuit, les éléments se déchaînent. Au matin, une jeune servante se promenant dans le jardin voit un spectre venir à sa rencontre ; voilà ce qu’est devenue l’insouciante Katell….

Alors effectivement, même en brisant ses chaînes, on peut se prêter à croire qu’elle danse encore avec le diable, comme l’entonne le refrain de ce titre qui reste en tête.

Add : les artistes ont mis à disposition les paroles et la traduction de Fulenn. On vous laisse découvrir les paroles et vous faire une idée sur la question (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

[POINT DE VUE] Langue bretonne : où est véritablement le communautarisme ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minIl y a quelques jours, je me rendais …

Le Festival des Brodeuses, c’est ce week-end à Pont l’Abbé

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLe festival des brodeuses a lieu ce week-end …

5 Commentaires

  1. C’est de la Bretagne raï ? On se croirait au bled !

  2. Kanerien dreist. N’eus ‘met in dra droch: reprensentiñ Bro C’hall , at vro hag a wask ar Vretoned.

  3. Belle chanson, beau texte….

    Mais une faute d’orthographe dans la version française : en faisant fit >>> en faisant fi de….

  4. Mauvais, mais représentatif de ce qu’est devenue la Bretagne, jusque dans leur texte ; en matière d’électro breton il y a pourtant Denez Prigent, dont le breton a également le mérite de ne pas devoir toute sa phonologie au français

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.