Utiliser les QR Codes pour faire visiter nos églises

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

capture-ecran-site-tourisme22.jpgValoriser notre patrimoine religieux via les nouvelles technologies, c’est possible, grâce aux QR Codes qui donnent lieu à des visites guidées un peu particulières. 

Découverte avec Vincent Tercelin, responsable communication du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.


Le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier possède un patrimoine religieux d’une très grande richesse, avec de nombreuses églises et chapelles. En lien avec la pastorale du tourisme et soutenu par l’évêque Mgr Denis Moutel, Vincent Tercelin, responsable communication du diocèsede Saint-Brieuc et Tréguier, a mis en place des QR Codes. Ces flashcodes (ou codes barres), que l’on peut scanner à l’aide de smartphones, permettent de renvoyer vers une page web. Ils donnent ainsi accès, dans les églises et chapelles, à un article et une vidéo, qui présentent l’histoire du lieu, d’un saint, donne un éclairage sur l’architecture, sur une sculpture, un vitrail, etc. « On développe ainsi des visites guidées sous un angle plus pastoral, accessible à tous », s’exprime ce passionné de nouvelles technologies, arrivé dans le diocèse il y a un an et demi.

 

Testée en été 2012 dans la cathédrale Saint-Tugdual de Tréguier avec une dizaine de QRCodes, l’opération a enregistréjpg.jpg en un an près de 1500 connexions mobiles, avec des pics de fréquentation lors des vacances scolaires. Depuis, l’aventure a été renouvelée cet été dans une chapelle de la région, Notre-Dame de la Cour à Lantic, avec la volonté de continuer notamment dans les nombreuses chapelles de Côtes d’Armor fermées au public pour des raisons de sécurité.

« Le système a été simple à mettre en place et bien moins coûteux que certains logiciels en ligne qui proposent des applications de visites guidées fonctionnant aussi avec des QR Codes. Le moins évident est de trouver des personnes pour produire les textes et les vidéos », explique Vincent Tercelin. Selon lui, tout diocèseparoisse, congrégation, etc., est en mesure de porter ce type d’initiatives. Il se dit d’ailleurs volontaire pour aider à mettre le système en place et donner quelques petites astuces, notamment « ne pas oublier de bien indiquer sur le QR Code affiché dans l’église à quoi il correspond et à la procédure à suivre »… Une façon moderne et durable de valoriser le patrimoine religieux !
 

Exemple de QR Code ci-contre —>

Il suffit de les scanner avec une application « Scanner ou lecteur de QR Codes », disponible sur tout smartphone


Comment s’y prendre ?
Avec Vincent Tercelin, responsable communication du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier.

1. Créer un site internet accessible sur ordinateur, tablette et smartphone 
J’ai utilisé par exemple WordPress avec WPtouch 1.9 

2. Créer les contenus 
Les contenus ont été produits par les membres de la pastorale du Tourisme. Les sons étaient enregistrés dans les studios de RCF Clarté et les photos prises par les soins de l’équipe se chargeant du lieu.
La vidéo et le texte sont mis sur les pages.
Le site reprend en plus des émissions de la radio RCF Clarté faisant visiter des églises. 

3. Créer les QR Codes
Plus l’adresse du site internet est courte, plus les QR codes sont simples. 
J’utilise 
http://qrcode.kaywa.com/ en version statique. Il est simple, efficace, mais il y en existe de nombreux autres.

4. Afficher en évidence les QR Codes avec une explication
Il est primordial de bien expliquer à quoi le QR Code sert. N’hésitez pas à en faire une démonstration aux curés auparavant. Ils sont généralement enthousiastes . Il faut que ce soit beau, visible, mais que cela n’abîme pas le patrimoine.
 

Mieux comprendre

 

  • Le QRCode, une accessibilité simple au multimédia

Liens utiles

 


Source : Site Conférence des Evêques de France

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

quistinic ar gedour noel

MESSE DE NOEL 2023 en breton, bilingue ou trilingue : où aller ? [MàJ du 30/11/2023]

Pour ce Noël 2021, où trouver une messe de Noël en breton, en breton-français, ou en breton-français-latin ? Ar Gedour vous guide en répertoriant les offices (mise à jour actualisée jusqu'au 24/12). Téléchargez les feuillets de messe.

[PLEYBEN] Concert de Noël orgue/bombarde le 30 décembre

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe 30 décembre 2023, Alain-Noël Le Gall et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *