Saints bretons à découvrir

[VANNES] Sauvons la chapelle Saint-Yves de la ruine

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Lu dans Ouest-France du 29/01/2016

Les Amis de Vannes demandent la restauration de l’édifice qui se dégrade face à l’hôtel de ville. Ils rappellent que c’était une promesse du maire en campagne électorale.

« La chapelle Saint-Yves tombe en ruines. Sa corniche commence à s’effriter en chutant sur la cour de récréation du collège Jules-Simon. Nous devons intervenir auprès des élus municipaux pour sauver ce bâtiment. » Jeudi lors de l’assemblée générale de l’association des Amis de Vannes, son président d’honneur Bertrand Frélaut est monté au créneau pour demander la restauration de cette chapelle, datant du XVIe siècle et aujourd’hui désaffectée qui fait face à l’hôtel de ville sur la place Maurice-Marchais.Car selon l’intervenant, « c’est un édifice intéressant sur le plan architectural pour sa façade et son intérieur. Il fait aussi partie de l’histoire de la spiritualité à Vannes. »

 

Signer une pétition

Président des Amis de Vannes, Jean Guitard lui emboîte le pas : « le candidat David Robo, devenu maire, avait annoncé sa restauration dans son programme de campagne électorale. Or, aujourd’hui il n’a lancé aucune étude. S’il le faut, nous ferons signer une pétition pour sauver la chapelle Saint-Yves. »Présent lors de cette assemblée, Gérard Thépaut, maire adjoint chargé de l’urbanisme, a semblé gêné dans sa réponse : « En effet, le maire a fait cette annonce pendant sa campagne et le mandat est loin d’être terminé. Mais aujourd’hui il y a surtout des contraintes budgétaires. Engager une restauration, cela signifie qu’il faut aussi prévoir une destination à cet édifice, et donc des dépenses de fonctionnement. »

 

Une programmation urgente

Des propos qui ont aussitôt fait réagir Simon Uzenat, élu d’opposition au conseil municipal, qui assistait également à cette assemblée : « Si la restauration de Saint-Yves n’est pas programmée rapidement, elle ne pourra se faire. La rigueur budgétaire n’est pas une raison suffisante. Nous avons demandé la mise en place d’un plan pluriannuel de travaux pour valoriser le patrimoine mais le maire ne le fait pas. »

 

Nous vous signalons qu’une pétition est disponible via ce lien

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

pardon de Kernascléden

Ne manquez pas le Pardon de Kernascléden les 14 et 15 août 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe pardon de Kernascléden approche à grands pas. …

4 Commentaires

  1. on parle depuis des années de la fragilisation de ce document de l’Histoire de Vannes. Sans tomber dans les coûteuses restaurations qu’entraînent trop souvent des administrations rigides, il est urgent de protéger la charpente . Qui en prendra la décision ?

  2. Honte à la municipalité de Vannes ! Déjà en 1968, l’église N.D du Méné, qui était aussi chapelle de l’ancien séminaire tenu par les Lazaristes, église où le BX Pierre-René Rogue exerçait son ministère, église où de très nombreux prêtres du diocèse ont été ordonnés. Cette église fut rasée pour les mêmes raisons de vétusté. Son emplacement se situe au niveau de l’actuel Monoprix rue du Méné. On peut aisément trouver sur internet des photos.
    La chapelle saint Yves doit-elle subir le même sort ?
    Quand on voit les politiques urbanistiques mégalomanes de mauvais goût qui ont englouti des millions à Vannes (réaménagement du port) cet argent aurait pu être utilisé autrement. Vannes se targue d’être une « ville d’art et d’histoire de Bretagne, qu’elle s’assume en tant que tel !

  3. connaissez-vous « Les Chapelles Chantantes » ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.