12 a viz Meurzh : SANT PAOL A LEON, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

Pol Aurélien, ou Pol de Léon, en latin Paulinus Aurelianus, en breton Paol Aorelian, est un saint breton et le premier évêque de la ville de Saint-Pol-de-Léon et du pays du Léon au VIe siècle. Il est fêté le 12 mars.

Saint Paul Aurélien, communément appelé saint Pol de Léon, est du nombre des sept fondateurs d’évêchés bretons. Il naquit au Pays de Galles vers 480, où il fut condisciple de Gildas et de Samson à l’école monastique d’Ildut. Avec douze compagnons il traversa le Cornwall et gagna l’Armorique : il débarqua à Ouessant. De là, il vint sur le continent, probablement à Lampaul-Plouarzel, séjourna à Lampaul-Ploudalmézeau, puis se dirigea vers le castel de Léon. Le comte Withur lui donna un évangéliaire et une cloche, la forteresse gallo-romaine en ruines et l’Ile de Batz. Pol établit deux monastères, l’un dans l’île, l’autre dans le Castel. C’est sur l’injonction de Childebert qu’il reçut l’épiscopat : l’oppidum du Castel devint le centre de son apostolat. Evêque préférant la vie érémitique, il laissa la ville épiscopale à saint Jaoua. Il reprit plus tard la charge épiscopale, puis nomma pour lui succéder un autre de ses disciples : Kétoméren. Il put alors se retirer dans son monastère de l’Ile de Batz, où il mourut très âgé. Son attribut iconographique est le dragon, en souvenir du dragon dont il aurait délivré l’Ile de Batz, symbole du “dragon invisible” qu’il avait chassé du pays.
Dix-sept édifices lui ont été consacrés, presque tous en Léon. Si l’église Saint-Pol de Batz est en ruines, par contre, six autres paroisses restent fidèles à son patronage : l’église cathédrale de Saint-Pol de Léon, les églises de Lampaul-Guimiliau, Lampaul-Plouarzel, Lampaul-Ploudalmézeau, Lampaul à Ouessant et Tréglonaou. Des chapelles dédiées à saint Paul subsistent encore à Brignogan, Garlan, Plouguerneau. Ont disparu les chapelles de Le Drennec, Le Faou, Guimaëc, Plougonvelin. En Cornwall, la paroisse de Paul, à l’extrême ouest de la péninsule, est dédiée à saint Pol depuis le 10e siècle. Son nom est comparable à celui de Paule, paroisse de haute Cornouaille, dédiée elle aussi à saint Pol.

Buhez Sant Paol Aorelian a zo bet skrivet e 884 gant ur manac’h eus Landevenneg, Gourmonog e anv. Paol, lesanvet Aorelian, a voe ganet e Kembre ar c’hreisteiz e 492, e Pennoc’hen. Pa felle dezhañ en em reiñ da Zoue e voe kaset gant e dad d’ar skol vanatiel renet gant Ildud en enez Keldei, lec’h maz eus bet stummet e-leizh eus hon sent kentañ. Beleget, Paol gant un daouzek a gumpagnuned a guita Breizh-veur evit mont da Armorika.

Diaes eo burutellañ pelec’h eo tremenet Paol en Armorika : moarvat da gentañ e enez Eusa, a-raok mont da Enez Vaz ha da Gastell. E meur a lec’h all e c’hellfe bezañ bevet e-pad ur pennad, da varn diouzh an hengounioù a zo bet miret e parrezioù ‘zo, evel Lambaol-Ploudalmezev, Lanildud, Lambaol-Plouarzel, Plougernev. Nemet e tlefemp kompren an hengounioù-se evel testenioù eus abostolerezh Sant Paol e bro-Leon, un tammig dre holl. Pegoulz ha penaos e voe sakret Paol da eskob, n’eo ket sklaer kennebeud-all. N’eus forzh penaos, eo dezhañ e tleomp diazezidigezh ar feiz kristen el lodenn-se eus Breizh, d’e labour ha da hini kompagnuned evel Sant Jaoua, chomet bev ivez eñvor e anv. Enez Vaz e kreiz ar mor, Kastell war an douar bras, setu o daou, lec’hioù diazez Sant Paol. Marvet en enezenn d’an 12 a viz Meurzh 572, e voe degaset e gorf da Gastell, lec’h ma virer ivez e gloc’h brudet Hir-Glaz. (Gouel e Kemper, eil patron an eskopti)

Pedomp : Aotrou Doue, c’hwi hag hoc’h eus en ho madelezh degaset a-dreuz ar mor Sant Paol Aorelian da sklerijennañ hon tadoù gant feiz hon Salver, selaouit outañ oc’h alvokadiñ evidomp dirazoc’h, ma virimp start ar feiz en deus prezeget ha ma heuilhimp e roudoù war hent ar vuhez peurbadus. Dre Hor Salver Jezuz-Krist, Amen.

Pedenn tennet eus Kelc’h katolik

Pour en savoir plus sur Ambrosius Aurelius et les auréliens, cliquez ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Perc’hinded ar vrezhonegerion / Pèlerinage des bretonnants 2021 (podcast)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minComme déjà annoncé ici, le pèlerinage des bretonnants …

[CARNAC] “Sur les pas de St Colomban” le 21 avril 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min   Ce mercredi 21 avril à 11h …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *