Saints bretons à découvrir

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Gouel Pantekost santel deoc’h !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min  Spered Santel, deit, ni hou ped E …

Une messe le 21 juillet pour les 15 ans de la Vallée des Saints

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLa Vallée des saints célèbre ses 15 ans …

5 Commentaires

  1. Une erreur, mais l’image est maintenant cliquable. Pour ce qui est des reliques, nous n’avons pas plus d’informations pour l’instant. Peut-être des effets personnels ? Une relique de Maximilien Kolbe avait été placée dans l’autel de la basilique du Rosaire à Lourdes.
    Nous vous tenons au courant dès que nous en saurons plus !

  2. Clique et clique et clique… En français comme en breton, l’image ne grandit pas…

    Mais que sont ces « reliques de saint Maximilien Kolbe » ? car pour autant que je sache il ne reste rien de son corps, brûlé dans la chaux vive…

  3. Kaer ar skeudennoù!

  4. Il s’agit de reliques secondaires. Sauf erreur de notre part, les reliques présentes sont des poils de barbe qui avaient été gardés par le gardien de M. Kolbe, celui-ci considérant avoir un saint homme devant lui.

  5. Trugarez, Bab !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *