Saints bretons à découvrir

392e anniversaire de la découverte de la statue de Sainte Anne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Lu dans Ouest-France du 7/03 : L’ouverture des pèlerinages saintannois est figée sur la date de découverte de cette sculpture par le paysan breton Yvon Nicolazic. C’était dans la nuit du 7 au 8 mars 1625.

L’événement

A Sainte-Anne-d’Auray, des pèlerinages il y en a tout au long de l’année. Ces derniers dimanches et depuis la fin des fêtes de fin d’année, la foule, quoique nombreuse, n’atteint pas l’affluence des grands jours.

Ce mardi 7 mars marquera le 392e anniversaire de la découverte de la statue de sainte Anne. « Pour honorer sainte Anne mais aussi Yvon Nicolazic qui a découvert, dans son champ du Bocéno, cette statue, une messe se tiendra à 11 h dans la basilique », explique le père André Guillevic, recteur du sanctuaire et de la basilique.

600 000 pèlerins

Après plusieurs apparitions, c’est donc dans la nuit du 7 au 8 mars 1625 que sainte Anne apparaît une nouvelle fois à Yvon Nicolazic. Elle tient un flambeau à la main, mais elle porte aussi une autre lumière : « Celle de l’espérance. » A l’humble laboureur qui la supplie « faites donc quelque miracle, ma bonne maîtresse », sainte Anne répond : « L’affluence du monde qui me viendra honorer en ce lieu sera le plus grand miracle de tous. » Et depuis le 26 juillet 1625, ce sont des millions de pèlerins et visiteurs qui sont venus dans ce haut lieu spirituel. « On compte en moyenne 600 000 à 700 000 pèlerins par an. »

Rendez-vous les 10, 11 et 12 mars

Mais l’événement qui ouvre réellement le bal des pèlerinages, c’est celui qui rassemble toutes les paroisses du pays d’Auray. Il se déroulera dimanche 12 mars. « Tous les fidèles sont conviés à se retrouver aux abords de la maison d’Yves Nicolazic, rue de Vannes face à la mairie, à 10 h 30. De là partira le cortège en procession jusqu’à la fontaine avant de se rendre à la basilique. » En parallèle, des groupes de randonneurs organisent une marche jusqu’à Sainte-Anne-d’Auray.

Dès le 10 mars, chaque vendredi de carême, une messe aura lieu à la basilique à 7 h 30, suivie d’une montée des marches du Mémorial, marche par marche, avec prière en signe de pénitence. Samedi 11, à 9 h 45, le père Marot, ancien recteur de la basilique de Paray-le-Monial, et Alicia Beauvisage animeront une conférence à la chapelle du cloître, sur le thème : « Le coeur de Jésus plus que jamais pour aujourd’hui ».

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[BOURBRIAC] Messe bretonne en mémoire d’Étienne Rivoallan et de Georges Cadoudal le 23 janvier 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Dimanche 23 janvier à 10h30, messe bretonne …

[KERNASCLEDEN] Messe en français, latin et breton le 2 janvier 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minComme chaque premier dimanche du mois, une messe …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *