Saints bretons à découvrir

LE 30 JUIN 2024, LE PARDON DE SAINTE BARBE AU FAOUËT INNOVE

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Il y a un an, je lançais « Booste ton pardon de Ste Barbe », vidéo ci-dessous annonciatrice d’une longue série invitant à repenser nos pardons pour les dynamiser. Un an plus tard, France Bleu Breiz Izel me contacte pour en parler, et je découvre en même temps avec joie et enthousiasme que le dimanche 30 juin 2024, le Faouët accueillera le traditionnel Pardon de Sainte Barbe, avec l’application des pistes suggérées, notamment la bénédiction des pompiers et des véhicules, mais aussi des animations (visite des véhicules ou encore une les prestations du bagad Marionig Bro ar Faoued et du Cercle celtique de Ploemeur). Je ne peux qu’encourager cette initiative et inviter tous ceux qui le peuvent à se rendre à ce pardon qui fait tout pour retrouver son ampleur.

 

Programme de la Journée

  • 10h15 : Départ de la procession
  • 10h30 : Messe solennelle à la Chapelle, présidée par le Père Matthieu Vannier
  • 11h30 : Bénédiction des pompiers et de leurs véhicules
  • 12h00 : Visite des véhicules de secours
  • 12h30 : Apéritif offert par la paroisse et restauration sur place
  • 14h30 : Concert de chant breton et harpe celtique avec Elodie Jaffré et Awena Lucas
  • 16h00 : Chapelet, Vêpres, et Salut au Saint Sacrement

L’origine de la Chapelle Sainte-Barbe

La chapelle Sainte-Barbe, perchée à flanc de colline, tire son origine d’un événement miraculeux survenu en 1489. Surpris par un orage violent, le seigneur Jean de Toulbodou invoqua sainte Barbe, promettant de construire une chapelle en son honneur s’il échappait à la mort. La légende raconte que l’orage cessa instantanément, sauvant ainsi le seigneur, qui tint sa promesse en édifiant la chapelle sur ce lieu providentiel.

Sainte Barbe, Sainte patronne des professions à risque

Sainte Barbe est vénérée par ceux dont les métiers les exposent à des dangers mortels, tels que les marins, artilleurs, mineurs, et sapeurs-pompiers. Elle est invoquée pour être protégée de la foudre, du feu, des accidents, et de la mort subite. Sa dévotion reste profondément ancrée dans la tradition bretonne, symbolisant la protection et la survie face aux éléments. Le Pardon de Sainte Barbe est l’occasion pour les fidèles de se rassembler, de célébrer leur foi, et de se remémorer les miracles attribués à cette sainte protectrice.

Le cantique dédié à Ste Barbe est à retrouver sur www.kan-iliz.com

J’apprécie Ar Gedour, je fais un don

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les messes en breton du 26 au 28 juillet 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minSetu amañ roll an oferennoù e brezhoneg pe …

[KERANNA] Un oferenn e brezhoneg evit Gouel Santez Anna

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minD’ar 26 a viz Gouere, deuit niverus da …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *