Saints bretons à découvrir

8 a viz Du : SANT TREMEUR, MERZHER.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Ar merzher yaouank-mañ a zo enoret-kenañ e Breizh, dreist-holl e Kernev-uhel. Anavezet eo evel mab da Santez Trifina, merc’h kont Gwened ha gwreg Konomor kont an Domnonea. Hemañ, war zigarez renkañ ar stal er vro, a lazhas e wreg. Sant Gweltaz a emellas evit saveteiñ ar bugel, Tremeur e anv. Desavet e voe e manati Rewiz. Un devezh, e dad a gavas anezhañ hag a droc’has dezhañ e benn. Abalamour da se eo e vez enoret evel merzher. (memor diret e Kemper)

Pedomp : Aotrou Doue, ar bugel Tremeur, direbech ha gwallgaset hoc’h eus lakaet heñvel ouzh ho Mab, ar Servijer boureviet. Grit d’ar re holl a c’houzañv heskinerezh, bezañ testoù eus ho karantez hag ho pardon, ha dimp-ni chom bepred feal en ho keñver. Dre Hor Salver Jezuz-Krist, Amen.

_______________________________

Saint Trémeur aurait vécu au début du VIe siècle. Il fait partie des saints bretons entouré de légende dorée. Martyr, fils de sainte Tréphine et de Conomor, il fut élevé dans l’abbaye de Rhuys par saint Gildas. Sa fête est le 7 novembre. Il est notamment vénéré à Carhaix, où l’église lui est dédiée.

Illustration : Statue de saint Trémeur en l’Église paroissiale Saint-Trémeur de Carhaix-Plouguer. Photo Henri Moreau.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Le Bagad de Lann-Bihoué dans un reportage original de 52mn

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLe Bagad de Lann Bihoué sera au sein …

Affiche du court-métrage en breton Disoñjal.

Le court-métrage en breton Disoñjal en diffusion sur Brezhoweb

Le premier court-métrage de la réalisatrice bretonne Madeleine Guillo-Leal est diffusé depuis décembre 2022 sur la chaîne de télévision en breton Brezhoweb. Marie, âgée de 80 ans, se retrouve hospitalisée suite à un AVC et n'est plus capable de s'exprimer en français, mais uniquement dans sa langue maternelle, le breton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *