Saints bretons à découvrir

Aet eo Alfons Samson d’an Anaon

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Resevet hon eus ar gerig-mañ fenoz, gant Jorj Belz : « Er mitin-man éma marù Alfons Samson, e zo bet émesk er ré getan é labourat eit seùel ul liderezh é brehoneg é ilizieu Bro Guéned. Bet é bet pell amzér é penn « An Doéré »…Lidet vo é obideu é penn-iliz Guengamp, de 10 eur hantér, abenn diryeu ketan ». 

___________________

Nous avons le regret de vous annoncer le décès d’Alphonse Samson, survenu ce 15 janvier 2022, à l’âge de 86 ans.

Il y a des gens à qui la Bretagne doit beaucoup. Alphonse fait partie de ceux-là. Tout en faisant preuve d’une certaine discrétion, il était engagé aussi bien culturellement que politiquement, au service de la Bretagne.

Pilier de l’association historique bretonne de Lorient KBB (Kelc’h ar Brezhoneg Bev), il a aussi été l’un des premiers à travailler pour une liturgie en langue bretonne dans les églises du vannetais (et plus particulièrement sur Lorient, où il était partie prenante de la messe en breton du Festival Interceltique). Il fut pendant longtemps à la tête du périodique « An Doéré » créé dans les années 80 et écrit en breton vannetais.

An Doéré fusionnera en 2014 avec la publication mensuelle de l’association Santez Anna Gwened, sous l’impulsion notamment d’Alphonse Samson et de Jean-Jacques Le Floch pour devenir « Doéréiou » (nouvelles). Alphonse Samson a d’ailleurs été le principal animateur de Santez Anna Gwened, organisant des journées de stage pour les animateurs, une journée d’amitié par an à St Yves Bubry, des journées d’apprentissage de lecture pour les bretonnants de naissance, etc…. et en travaillant d’arrache-pied pour fournir du « dafar » aux célébrants, aux fidèles, aux organistes, nous a rappelé Jorj Belz, qui a travaillé avec lui dès les années 1975 sur la liturgie en langue bretonne.

Alphonse Samson sera aussi en tête de pont des cérémonies commémoratives Dalc’homp Soñj du 11 novembre à Sainte Anne d’Auray.

Malgré les embûches, il a maintenu le cap pendant 50 ans sans la moindre reconnaissance. Or, même si peu en ont conscience aujourd’hui, le travail d’Alphonse Samson fut très important sur le diocèse de Vannes, sur le Morbihan et le pays de Lorient, et sa disparition laisse place à une grande peine chez ceux qui l’ont connu et connaissent l’oeuvre accomplie.

Politiquement, il a  milité au sein de Bretagne Réunie et a aussi notamment été la cheville ouvrière de la création de la fédération morbihannaise du Parti Breton, en 2003.

Kenavo dit, Alfons !!!

Lidet a vo an obidoù gant an diagon Jef Philippe, d’an 20 a viz Gweñver e penn-iliz Gwengamp, da 10e30.

 

Les obsèques d’Alphonse Samson seront célébrées à la basilique de Guingamp le jeudi 20 janvier 2022, à 10h30.

Pour en savoir plus sur « An doéré » – Episode animé par : Jeanne ChevrelMazhev Coviaux

Dans l’épisode ci-dessous, il est question de la revue « An Doéré ». Pourquoi et comment a-t-elle été créée ? Qu’est-ce qu’on y trouve ? Qui écrivait les articles ? Réponses avec Alphonse Samson, membre de l’équipe de rédaction de cette revue, interrogé par Catherine Pasco.

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Saint yves lutèce

19 a viz Mae : Gouel SANT Erwan

Amzer-lenn / Temps de lecture : 7 minGouel laouen d’ar Vretoned ! Bonne fête à …

La messe de Requiem et les derniers hommages à l’abbé Blanchard

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minPrès de 600 personnes étaient présentes au sanctuaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.