Saints bretons à découvrir

Au Folgoët, ne manquez pas les Pemp Sul

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Deux grandes manifestations ponctuent l’année du sanctuaire de Notre-Dame de Folgoët.

Au mois de mai, mois de Marie, intervient un pèlerinage particulier appelé « Pemp Sul » : il se déroule sur les  « cinq dimanches » du mois de mai, incluant la fête de l’Ascension.

Dans ce haut lieu de foi qu’est Notre-Dame du Folgoët, cette tradition populaire remonte à plusieurs siècles. En effet, la dévotion des “cinq dimanches” de mai (ar Pemp Sul), est une dévotion bien antérieure à ce qu’on appelle “le Mois de Marie”, et remonte à un passé très lointain. Le Pape Pie IX (1846-1878) avait confirmé les faveurs spéciales accordées aux fidèles qui venaient prier au Folgoët durant les cinq dimanches de mai (et le premier dimanche de juin lorsque le mois de mai ne comporte que quatre dimanches, fête de l’Ascension comprise ).

Plus tard dans l’année, le Grand Pardon débute le premier samedi de septembre par une procession aux flambeaux qui précède la messe du soir. Le dimanche matin du pardon, en plein air, a lieu la grand-messe pontificale.

Nous vous invitons à vous rendre particulièrement aux messes en breton (cf horaires sur l’affiche ci-dessus)

 

Afin de connaître les dates et les nouveaux horaires prévus pour ces manifestations en 2018, vous pouvez télécharger l’affiche jointe ou vous rendre sur la page dédiée au sanctuaire.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[BZHG] Kanomp Breizh zo ‘vont da embann partisionoù gouestlet da Jef Le Penven !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min [BZHG] Kanomp Breizh zo ‘vont da embann …

KENSTRIVADEG AL LISEOU / 19ème CONCOURS INTERLYCEES

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAozet e vo evit an 19vet gwech ar …

Un commentaire

  1. Dans cette lignée des pemp sul, le recteur du Folgoët ne pourrait-il pas instaurer dans ce haut-lieu de dévotion Marial, la pratique des 5 premiers samedi du mois demandé par Notre-Dame de Fatima ?

    Cela pourrait faire beaucoup de bien et attirerait sans nul doute des grâces pour la Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *