Saints bretons à découvrir

[AURAY] Un incendie volontaire touche l’église St Gildas

Photo Le Télégramme - Véronique Le Bagousse
Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

C’est le Télégramme qui en parle : en début d’après-midi ce dimanche, l’église Saint-Gildas d’Auray (diocèse de Vannes), édifice du XVIIeme siècle abritant un superbe retable de 1664 et un gisant du Christ du 16e siècle restauré récemment, a été le théâtre d’un acte de malveillance perpétré par « au moins deux individus », selon un témoin sur place, qui ont mis le feu.

« Nous comptons dix points de départ de feu différents », a souligné le chef de groupe de Pluvigner. Deux feux des points de feux avaient été allumés au pied de l’autel. Deux camions des sapeurs pompiers d’Auray étaient sur place ainsi que les gendarmes d’Auray et la police municipale. L’église a été fermée au public et des scellés sont actuellement posés. Les dégâts sont importants, mais ce sont surtout des tissus qui ont été brûlé dont les rideaux des confessionnaux et une tapisserie entièrement détruite.

Le Pére Gaétan Lucas, recteur de la paroisse est sur place. Une enquête a été ouverte.

L’église St Gildas doit son nom à un prieuré du 12e siècle qui dépendait de l’abbaye bénédictine de la presqu’île de Rhuys. Elle fut conçue à l’emplacement de l’ancien prieuré par l’architecte Gilles Monsay qui associe formes médiévales et style baroque. Les travaux commencent en 1623 mais ne sont achevés qu’en 1663. L’évêque de Vannes Mgr de Rosmadec consacrera l’église le 22 septembre 1644. Le clocher de la tour carrée à trois étages ne sera achevé qu’en 1701, dominant toute la ville. Ce clocher servira de modèle dans la région.

 

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Assemblée pardon de Kernascléden 2016

[KERNASCLEDEN] Messe en français, latin et breton le 2 octobre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minComme chaque premier dimanche du mois, une messe …

Buhez ar sant : Erwan

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minRiwal Kermarrec ha Yann-Herle Gourves o deus bet …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.