Saints bretons à découvrir

[Avis aux bretonnants] Impliquons-nous dans les paroisses !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Plusieurs retours nous nous reviennent actuellement concernant des demandes de messes bilingues ou trilingues à animer, voire des obsèques ou des mariages. Différentes chorales bretonnantes sont appelées pour chanter lors de ces offices religieux, mais elles ne peuvent assurer toutes les demandes. De plus, une cérémonie ne doit pas être un concert. Il faut donc enraciner les choses localement. 

Nous sommes heureux de voir que dans certaines paroisses, les choses évoluent et que des ateliers de cantiques bretons se mettent en place, mais nous souhaitons toutefois rappeler aux bretonnants qu’il est essentiel de s’impliquer dans la vie paroissiale. Certains le font déjà, mais ils ont besoin d’aide. Car si pendant un temps, et toujours actuellement en certains lieux, il est difficile de proposer du breton, il y a simplement parfois un manque de main d’oeuvre. Alors une demande : faites-vous connaître auprès de votre paroisse, quitte à monter ne serait-ce qu’ un quatuor pour chanter dans les pardons ou aux messes dominicales, ou encore pour avoir un duo orgue bombarde, un solo de flûte irlandaise, etc… Cela de manière à ce que les mélodies reviennent peu à peu dans nos cérémonies. 

Ar Gedour est prêt à vous aider si vous en avez besoin. 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

JEU D’ETE AR GEDOUR 2022 : tentez de remporter des places au son & lumière « 1625… le mystère de Sainte Anne » (MàJ du 10/08/2022)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minComme depuis plusieurs années, Ar Gedour et les …

[INTERCELTIQUE] Le Bagad de Lann-Bihoué a soufflé ses 70 bougies

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe bagad de Lann-Bihoué, que l’on ne présente …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.