Saints bretons à découvrir

[CARNAC] « Deomp bugale ar vro », un concert pour le 14 juillet (inclus programme à télécharger)

Cette année, le 14 juillet sera… breton ! Pas de feu d’artifice, pas de bal des pompiers en cette année si particulière, mais un concert de musique bretonne, bombarde et orgue avec chant, pour souligner de façon décalée le jour de la fête nationale française.


« Deomp bugale ar vro »
Jorj Botuha, bombarde ; Uisant ar Rouz, chant breton ; Claude Nadeau, orgue

 

Le 14 juillet est habituellement marqué par la musique militaire et les manifestations républicaines ; mais comme à Carnac nous sommes taquins, nous vous proposons pile en ce jour un concert de musique… bretonne ! Avec quelques clins d’œil évidemment à cette date symbolique, d’autant que la Révolution française s’inscrit aussi dans l’histoire de Carnac, que ce soit dans le baldaquin du porche nord ou même dans l’histoire de l’orgue…

Avec ses 16 titres de Champion de Bretagne, Jorj Botuha est le sonneur le plus « titré » de l’histoire ! Pur produit du terroir morbihannais, dont il est l’un des plus fins connaisseurs, ce maître-sonneur est porteur d’une tradition vivante, qu’il exprime aussi bien par la bombarde et le chant que par son travail de luthier d’instruments traditionnels.

Septième génération de musiciens d’église, Claude Nadeau a reçu en 2008 une bourse de la Ville de Vannes, qu’elle consacre à des recherches sur le baroque en Bretagne. Spécialiste de la musique classique de Bretagneelle a animé les séries Klasik Breizh et War an ton bras sur France3 Bretagne, ainsi que des émissions musicales à Radio-France et à RCF.

Téléchargez l’ensemble des textes chantés durant ce concert : Concert Carnac programme à télécharger

Titulaire et Conservatrice del’orgue historique de Carnac, soliste régulière de l’Orchestre National d’Ile-de-France, avec lequeelle s’est produit à deux reprises à la Philharmonie de Paris, elle dirige l’Orchestre Baroque de Bretagne.

Uisant ar Rous oeuvre à remettre à l’honneur le répertoire sacré breton dans nos églises et chapelles. Il participe régulièrement à l’animation de messes et de liturgieen breton, et poursuit un travail de collectage et d’interprétation du répertoire breton religieux. Il est l’un des collaborateurs les plus assidus du blog Ar Gedour et du site Kan Iliz, qui vise à rendre accessible à tous les ressources qui concernent le chant en breton.

Chef-d’œuvre du frère carme Florentin Grimont, élève de Clicquot -l’un des plus grands facteurs d’orgues de son temps-, l’orgue historique de Carnac a été achevé en 1775, et intégrerait vraisemblablement des tuyaux du 17e siècle. Doté de 24 jeux répartis sur trois claviers et un pédalier, il possède encore, chose rare, ses claviers d’origine, dont les touches recouvertes d’os sont creusées par 245 ans de musique. Accordé au diapason la=415 Hz et au tempérament Marpourg, il est classé Monument Historique.

komz a reomp brezhoneg, evel just!

Tarif : 15€ régulier; 10€ tarif réduit, en vente à l’entrée le soir du concert

Sans oublier le Festival International d’orgue de Carnac tous les mercredis à 11h (téléchargez le dépliant) et tous les autres concerts (musique de chambre, Orchestre baroque de Bretagne, musique celtique…)

Malgré la Covid, notre équipe a travaillé très fort pour maintenir une animations culturelle de haut vol dans nos lieux: pratiquement tous les jours de l’été, un concert dans une église ou une chapelle de Carnac / La Trinité (liste en pièce jointe)

 

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Tro Breiz marcheurs 2016

TRO BREIZ 2020 : CE N’EST QUE PARTIE REMISE ! (par Philippe Abjean)

Rennes aujourd’hui samedi 1er août ! C’était l’objectif et nous aurions dû être accueilli dans …

neuvaine sainte anne d'auray

Predeg Gouel Santez Anna (Tad Ivan Brient) – 25/7/2020

Sed amañ predeg an Tad Ivan Brient, lavaret d’an 25 a viz Gouere e Keranna, e-pad an oferenn e brezhoneg lidet gantañ en énor santez Anna. Retrouvez ici l’homélie prononcée par le Père Ivan Brient lors de la messe en breton célébrée pour le grand pardon de Sainte Anne d’Auray, le 25 juillet 2020.

Un commentaire

  1. Arabat, tudoù !
    Kit d’an iliz, ya met nad it ket da lidañ mod Breizh an deiz-se !!! Alkent !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *