Saints bretons à découvrir

CHRISTIANOPHOBIE : De Nantes à Saint-Pabu

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Il y a quelques jours, un individu est entré dans la basilique Saint Nicolas de Nantes, jetant un crucifix à terre avant d’uriner dessus. Pour le parquet, il ne s’agit pas d’une profanation, car le suspect n’a rien revendiqué ou inscrit. Reste à savoir comment cela aurait été qualifié si l’homme avait fait ses besoins devant un juge ou sur un objet religieux autre que chrétien. C’était le 18 février dernier.

A Lorient, il y a quelques mois, le curé local avait surpris des jeunes à uriner dans un sas d’entrée d’une des églises. Là, pas de christianophobie, mais du j’menfoutisme.

Plus loin, à Saint Pabu, dans le diocèse de Quimper et Léon, une statue de Saint Maudez a été décapitée pour la seconde fois. La première fois, début février, la municipalité avait rescellé la tête de cette statue située au fond du lavoir de la commune. Elle a donc de nouveau perdu sa tête , d’après le Télégramme du 21 février.

Chroniques d’une christianophobie ambiante.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Bernard Rio publie les « Hauts-lieux de l’Histoire de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minBernard Rio est un auteur prolifique, et chacun …

Voilà notre dernier trobreiz de l’année 2022 pour la Fraternité St Patern

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVoici le communiqué de presse de la Fraternité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *