Saints bretons à découvrir

Sur le Bon Coin, encore une église à vendre en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

le-bon-coin-eglise-dinanLa grande braderie, encore et toujours. Aujourd’hui, ce n’est pas une congrégation ou un diocèse qui vend ses bijoux de famille, mais la mairie de Dinan. Il s’agit d’une ancienne église anglicane construite en 1868, qui fait environ 200 m² au sol. Historiquement, ce bâti construit en en 1868 par la colonie britannique résidant à Dinan sous le Second-Empire, était affecté aux célébrations du culte anglican.
La ville de Dinan est propriétaire de cette église depuis 1973. Désaffectée, elle fut rénovée en 1977 pour devenir une école de musique, accueillir quelques concerts et expositions.

Cet édifice représente un coût d’entretien pour la collectivité : située à l’angle des rues Chateaubriand et Broussais, l’église anglicane ne sert plus à grand-chose depuis une bonne dizaine d’années à cause de son installation électrique obsolète, d’un chauffage énergivore et des questions d’accessibilité.  La vendre signifie donc une rentrée d’argent dans les caisses ainsi que des frais d’entretiens devenus inutile pour un bâtiment non utilisé.

Elle sera donc vendue aux enchères sur le site Agorastore, qui relaie l’annonce sur le Bon Coin. Il n’est pas inutile de rappeler qu’en 2014, la mairie de Dinan avait mis des confessionnaux aux enchères, vente à laquelle s’était opposé Mgr Moutel, évêque de Saint Brieuc & Tréguier. Ici, il ne s’agit pas du patrimoine catholique, mais l’on ne peut s’empêcher de se poser des questions, voyant ce qu’il pourrait advenir par la suite des églises affectées au culte catholique, confisquées par la république et devenant un poids financier pour les mairies, si les communautés paroissiales ne se bougent pas pour sauvegarder et pérenniser les lieux… et les âmes.

France 3 Bretagne rapporte que Gareth Randall, le révérend de l’unique église anglicane, près de Dinard, regrette évidemment cette vente mais garde espoir que le site conserve une vocation religieuse. Il sera peut-être exaucé puisque les membres d’une église évangélique ont récemment visité les lieuxDidier Lechien, maire de Dinan, précise ainsi que la mairie ne tranchera pas sur le simple aspect financier : « Il faut proposer un projet», dit-il.

« La mairie de Dinard veillera à ce que l’acheteur respecte l’esprit des lieux dans son projet de rénovation » ajoutait France 3 Bretagne.

Le mieux-disant ne sera donc pas forcément l’acquéreur. Et si des cathos proposaient un projet tenant la route, permettant de redonner à cette église sa vocation initiale ?

Nous rappelons au passage à la mairie qu’il existe désormais l’Oeuvre Saint Joseph, fondée par Philippe Abjean, qui a justement vocation à relever les églises et chapelles de Bretagne puis de leur redonner une vie spirituelle. Et si la mairie la cédait à l’euro symbolique à une telle oeuvre qui par ailleurs, serait à même de garder à l’édifice son histoire et sa vocation ? 

Estimé aux alentours de 200 000 €, selon France domaines, le prix de départ de l’église a été fixé sur la toile à 163 500 €. Les enchères débuteront le 10 octobre, à midi. Elles devraient, normalement, s’achever trois jours plus tard. Une offre d’achat ferme à 218 000 euros, avant le 30 septembre, pourra  mettre fin  aux enchères.

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

[POINT DE VUE] Langue bretonne : où est véritablement le communautarisme ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minIl y a quelques jours, je me rendais …

Widilma, le nouveau groupe néo-folk celtique

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minOn avait pu voir la collaboration des musiciens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.