Saints bretons à découvrir

DEI AMORIS CANTORES dans les Côtes d’Armor

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Ur strollad evit an avielerezh nevez a zo bet savet daou bloaz zo. En Aodoù an Arvor a vo sonadegoù liez-mouezh gant kanerien ar strollad-mañ : DEI AMORIS CANTORES. 

Un nouveau groupe musical pour la nouvelle évangélisation a vu le jour en 2011. L’idée : évangéliser par une musique polyphonique conçue pour toucher les cœurs en profondeur. Un peu ce que font les Gedourion ar Mintin en Bretagne. Au-delà des sensibilités, le chant des Dei Amoris Cantores porte vers le ciel comme une volute d’encens s’envole au firmament, menant à la prière et à la contemplation. Par la polyphonie et une harmonie des voix, elle illumine l’âme pour entrer en profondeur dans le mystère divin. C’est pourquoi Ar Gedour est heureux de vous annoncer leur venue dans les Côtes d’Armor aux dates ci-dessous, pour un rendez-vous à ne pas manquer. 

Eflamm Caouissin

 

Dei amoris
Dei amoris


- Jeudi 9 mai 2013 (Ascension) – Eglise de Saint-Cast à 20h30 
- Samedi 11 mai 2013 – Eglise Saint Jacques à Perros-Guirrec à 20h30


Concert gratuit. Plus d’informations sur leur site 

http://www.deiamoriscantores.com

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Gouel Sant Erwan laouen d’an holl ! Belle fête de Saint Yves à tous !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Ce dimanche 19 mai 2024, même si …

Un appel au don pour restaurer Sainte Anne-la-Palud

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le passant ou le promeneur l’aura remarqué …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *