Saints bretons à découvrir

[CORONAVIRUS] La fête de la Bretagne 2020 est annulée

Le premier vice-président du Conseil Régional de Bretagne Jean-Michel Le Boulanger, chargé de la culture et de la démocratie régionale a publié ce lundi un communiqué indiquant l’annulation de la fête de la Bretagne.

“Voilà le genre de décision que l’on aimerait ne jamais prendre, Annuler une fête, une fête populaire, une fête essentiellement portée par des bénévoles, une fête qui nous parle de ce pays qui est le nôtre, la Bretagne…” dit-il.

Ce sont en effet plus de 150 événements estampillés Gouel Breizh / Fête de la Bretagne qui étaient prévues en mai prochain, aux alentours de la Saint-Yves. Coronavirus oblige, il n’était pas possible de maintenir ces prestations. “La situation imposait cette annulation, ajoute l’élu. Comment préparer aujourd’hui les 153 évènements prévus ? Nous ne pouvions pas rester dans le doute.”

Après l’annulation de la Redadeg, c’est un autre coup dur pour la Bretagne. Pour autant, quand on reprend le poème de Morvan Lebesque, popularisé par Tri Yann dans “la découverte ou l’ignorance”, nous disons :

Il me faut donc vivre la Bretagne en surplus
Ou pour mieux dire en conscience
Si je perds cette conscience
La Bretagne cesse d’être en moi
Si tous les Bretons la perdent
Elle cesse absolument d’être
La Bretagne n’a pas de papiers
Elle n’existe que si à chaque génération
Des hommes se reconnaissent Bretons

Ainsi, la Fête de la Bretagne se limite-t-elle à des événements physiques dont aurait eu raison le Covid19 ?

La fête de la Bretagne, qui s’enracine -même si beaucoup l’oublient – dans la solennité de Saint-Yves, patron de la Bretagne et célébré le 19 mai, reste bien présente. Si on perd cette conscience, évidemment que la Bretagne cesse d’être. Mais si on se reconnait breton, pleinement breton, avec cette part qui se vit en conscience, alors la fête de la Bretagne pourra continuer à être fêtée, que ce soit par nos moyens virtuels, en commun ou individuellement, en conscience.

Sera-t-on encore confinés le 19 mai ? Nous ne le savons pas et les grands rassemblements ne seront de toutes façons pas appropriés. Mais, malgré cette annulation, nous invitons nos tous nos prêtres bretons à célébrer la messe de la Saint Yves et à retransmettre leur messe sur les réseaux sociaux comme ils le font si bien depuis plusieurs semaines. Nous invitons tous les sonneurs et batteurs à sonner de chez eux de la même manière qu’ils l’ont fait la semaine passée. Nous invitons tous les artistes à faire que vive malgré tout et autrement cette fête de la Bretagne.

Ce ne sera pas estampillé “Fête de la Bretagne / Gouel Breizh”, mais a-t-on besoin d’une marque pour dire qui l’on est et ce que l’on vit ?

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

[GUENIN] La chapelle du Koh Coët est à vendre

C’est Ouest-France qui en parle aujourd’hui : après la chapelle de St Julien et Saint …

Philippe Abjean publie “Un rêve de pierre, du Tro Breiz à la Vallée des Saints”

Philippe Abjean, fondateur de la Vallée des Saints et à l’origine de la résurrection du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *