Saints bretons à découvrir
anaon

“De profundis” : un cantique en breton pour les fidèles défunts.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Hier, nous fêtions nos saints (Gouel an Hollsent / Toussaint), et nous nous rappelions la vocation de tout baptisé à devenir saint. Aujourd’hui 2 novembre, nous célébrons GOUEL AN ANAON, la commémoraison des fidèles défunts. Ayons une pensée et prions pour nos défunts.

L’an passé, nous vous invitions à découvrir Kanaouenn an Anaon, le chant des Trépassés publié dans le Barzaz Breizh.  Ar Gedour vous propose cette année de découvrir le De profundis e brezhoneg. De Profundis sont les premiers mots latins du psaume 130 extrait du Livre des Psaumes de la Bible, classé 129 dans la Vulgate. Sa version latine : De profundis clamavi ad te, Domine (Des profondeurs, je criai vers Toi, Seigneur) a inspiré de nombreux compositeurs et écrivains. Ici, c’est la version bretonne que nous vous proposons. Les paroles sont de  l’ abbé Pierre Le Goff (1860-1941) d’après le psaume 129. L’air est de Dom Louis Hervé, moine de l’abbaye sainte Anne de Kergonan au début du XXe siècle.

Le De Profundis est une prière pour les morts. Ce cantique est donc à placer donc pour les services funèbres, comme psaume.

Le voici ci-dessous interprété par les Gedourion ar Mintin en 2009 lors d’un concert en l’église de Kerentrec’h (Lorient – 2009), et dont les paroles, partitions et traduction se trouvent sur le site Kan Iliz. Vous pouvez découvrir sur ce site plusieurs de nos magnifiques cantiques bretons pour la fête des morts ou les funérailles, que vous pourriez reprendre dans les paroisses.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les saints qui guérissent en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minDepuis des centaines d’années, des dizaines de générations …

Le Père Guillevic en conférence à Kernascléden le 25 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minCe dimanche 25 février 2024, le Père André …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *