Saints bretons à découvrir

Diocèse Vannes : François Labédie & Thierry Félix, futurs diacres

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Le 27 octobre prochain, en la cathédrale de Vannes, François Labédie, 49 ans (Saint Gorgon) et Thierry Felix (48 ans, Belle-Île) seront ordonnés diacres permanents par Monseigneur Raymond Centène (15h30 à la cathédrale de Vannes). 

Dernier d’une famille de 7 enfants, François Labédie partage ici son itinéraire de vie et de foi. Il est actuellement directeur gestion et développement du centre de la Roche du Theil (35). Après le décès de son épouse, à l’âge de 33 ans, François a rencontré Danielle, également veuve. Ils ont fêté récemment leur dix années de mariage et rendent grâce aujourd’hui pour le bonheur familial qu’ils sont parvenus à construire, progressivement.

 

Le baryton Thierry Félix, récitaliste, concertiste, et chanteur d’opéra, est quant à lui premier prix de chant au CNSM de Paris, lauréat du concours Mozart à Vienne en 1992, premier prix de chant au concours Reine Elisabeth-de Belgique…Il s’est ensuite produit dans un vaste répertoire, un peu partout en Europe dans des salles prestigieuses (notamment avec William Christie, dans Hippolyte et Aricie en 1996 au Palais Garnier). Il compte également à son actif nombre d’enregistrements (Acis et Galatée de Lully avec Marc Minkowski ; mélodies de Schubert, Debussy et Fauré chez Arcana…). Après avoir accompli un beau parcours constituant un foisonnant début de carrière, Thierry Félix a décidé d’oublier les scènes lyriques pour devenir diacre. Afin de poursuivre un chemin spirituel devenu pour lui prioritaire sans renoncer à la musique, il veut se consacrer désormais à la musique sacrée et exercer, notamment auprès des moines, une activité de chef de chant et de chef de chœur. Basé à Belle-Ile, il a récemment dirigé les répétitions du chœur bellilois pour un Messie de Haendel, cinq fois magnifiquement exécuté cet été, alternativement dans trois églises de l’Ile. [Brigitte Cormier]

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

[KERANNA] 400 personnes au pèlerinage des Bretonnants

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minCe dimanche 7 avril, venus des cinq départements, …

Un commentaire

  1. Hello Thierry,
    Nous avons pu écouter cette interview grâce à Bénédicte Magnien qui nous a fait parvenir l’adresse de ce site.
    Nous apprécions fort cet enthousiasme serein et admirons cet engagement.
    En même temps, nous ne sommes pas particulièrement étonnés par ta démarche… Elle te va bien.
    Tes paroles nous ramènent également à ce texte sur « l’engagement » de Goethe sur la page d’accueil de mon site (que j’envoie dans ce mail-ci)
    Nous te souhaitons beaucoup de plénitude dans ton cheminement et t’adressons un cordial bonjour depuis la Belgique…
    Thérèse et Daniel (Semur 1992)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *