Saints bretons à découvrir

DIVINE MISERICORDE

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Lors du traditionnel Regina Coeli, Benoît XVI a rappelé que le premier dimanche après Pâques est dédié à la Divine Miséricorde. Lors de ses deux visites au Cénacle, a-t-il dit ensuite, Jésus apparut aux disciples en les saluant par La paix soit avec vous. Après la résurrection, ce salut traditionnel devint quelque chose de nouveau, la paix que seul Jésus est en mesure de donner car elle est le fruit de sa victoire totale sur le mal. La paix qu’il offre à ses amis est fruit de l’amour de Dieu qui l’a porté à mourir en croix, à verser son sang tel le doux agneau rempli de grâce et de vérité. C’est pourquoi le bienheureux Jean-Paul II a voulu consacrer ce dimanche post pascal à la miséricorde de Dieu… Qui s’approche avec foi des sacrements, pascals du Baptême et de l’Eucharistie, qui viennent du Ressuscité, reçoit la vie éternelle en don« .

Puis le Pape a rappelé que la liturgie n’est pas la simple commémoration d’évènements passés, « ni même une expérience mystique et intérieur, mais une rencontre avec le Seigneur ressuscité vivant dans la dimension divine, au-delà du temps et de l’espace, mais qui se manifeste au sein de la communauté, nous parle dans l’Ecriture et rompt pour nous le pain de la vie éternelle. A travers cela nous revivons ce qu’ont vécu les disciples, voir le Christ sans le reconnaître ». Il a enfin invité les croyants à recevoir la paix offerte par le Seigneur, « en se laissant remplir de sa miséricorde, avec la force de l’Esprit qui a ressuscité Jésus d’entre les morts, nous pourrons apporter aux autres le message pascal« .

Jeudi prochain, a dit le Pape après la prière mariale, « à l’occasion du septième anniversaire de mon élection au siège de Pierre, je vous demande de prier pour moi, pour que le Seigneur me donne la force d’accomplir la mission qu’il m’a confiée! ».

Source : VIS 16/04/2012

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

[KERANNA] 400 personnes au pèlerinage des Bretonnants

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minCe dimanche 7 avril, venus des cinq départements, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *