Electro-Breizh, le premier EP de Riwall Harjay

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Ca vient de sortir et autant dire que ça détonne, avec Riwall Harjay aux machines, artiste et DJ que certains ont déjà croisé avec ses deux groupes Herriwenn et Electrad, au répertoire électro-trad. Riwall, rencontré aussi avec Hejañ et les frères Herrou. Les premières aventures des ces artistes, dont l’attachement à la musique traditionnelle n’est plus à prouver, promettaient du lourd dans un registre au son plus actuel :

Dans ce tout nouvel EP, tout juste livré, le premier opus pour Riwall, on prend les trad de chez trad, du genre La jument de Michao, Son ar Chistr ou Tri Martolod, on les met à la sauce electro-Breizh et ça donne un résultat détonnant très moderne, qui submergera certainement les pistes de danse, en discothèque ou dans les soirées d’été, mariages ou autres festivités des beaux jours.

Au-delà des titres classiques évoqués, et un gros son à qui de bonnes basses rendront justice, on trouve aussi des titres plus léchés dont l’alliance entre titres légendaires et beats survoltés est ciselée. Les montées sont bien pensées dans la majorité des tracks, pour offrir dix titres dynamiques. Prenons par exemple le titre Goadek, chanson popularisée par les soeurs Goadec puis reprise notamment par Alan Stivell (dans son album Emerald) ou encore par les Ramoneurs de Menhirs. Le remix de La Jument de Michao n’est quant à lui pas sans rappeler le bonus track caché dans l’album Rummadoù de Tri Yann.

Le style fera probablement frémir les amateurs de chant traditionnel pur, mais enchanteront une certaine jeunesse. A découvrir ci-dessous et sur la chaîne Youtube de Riwall Harjay :

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Le Père Guillevic en conférence à Kernascléden le 25 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minCe dimanche 25 février 2024, le Père André …

[AURAY] Conférence sur Pierre de Keriolet le 21 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minL’ensemble paroissial Auray-Pluneret (Morbihan) propose, mercredi 21 février …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *