Saints bretons à découvrir
Accueil > Agenda / Deiziataer > [HENNEBONT] Chapelet bilingue à l’occasion de la fête du Voeu (23/09)

[HENNEBONT] Chapelet bilingue à l’occasion de la fête du Voeu (23/09)

A l’occasion de la fête du Voeu, un chapelet bilingue est organisé ce week-end, à la basilique d’Hennebont. Ce chapelet sera suivi d’une complainte retraçant l’histoire d’un miracle attribué à la Vierge Marie.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La foi de mes peres le priol

“La foi de mes pères, ce qui restera de la chrétienté bretonne” (par Pierre-Yves Le Priol)

  “La foi de mes pères… ce qui restera de la chrétienté bretonne”  : voici …

concert de noel Pleyben

[PLEYBEN] Concert de Noël “bombarde & orgue” le 16 décembre 2018

Le dimanche 16 décembre prochain aura lieu à l’église de Pleyben un concert de Noël …

Un commentaire

  1. A noter la Basilique d’Hennebont (Intron-Varia ar Baradoz / ND du Paradis) sera fermée pour plusieurs semaines à l’automne 2018, après ce chapelet bilingue.

    En effet, des travaux de rénovation du choeur, impactant la voûte, sont programmés de 2018 à 2020. Ces travaux d’entretien lourd, présupposent un réaménagement de la distribution des espaces liturgiques. Le choeur transitoire sera donc avancé, et la nef d’autant raccourcie. Ceci constituera la première phase d’un entretien lourd, mais indispensable.

    Dans une deuxième phase, ce sera le tour de la voute de la nef.

    Mais pendant tous ces temps, les célébrations continueront (à l’exception des quelques prochaines semaines).

    La Basilique entre donc dans une période de travaux intérieurs longue, pour plusieurs années. Berrig-berr, bez e vo labourioù er Vazilikenn e-pad meur a vloavezhioù da zont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *