Saints bretons à découvrir

Intentions de Prière de Benoît XVI pour OCTOBRE 2012

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Intention de prière universelle : la « nouvelle évangélisation » : « pour le développement et le progrès de la Nouvelle Evangélisation dans les pays d’ancienne tradition chrétienne ».

Intention de prière missionnaire : la « Journée Missionnaire Mondiale » : « pour que la célébration de la Journée missionnaire mondiale soit l’occasion d’un engagement renouvelé d’évangélisation ».

Commentaire AR GEDOUR : Le modèle pastoral que nous avons vu ne semble plus viable tel qu’il est aujourd’hui. Sans préjuger de ce qui a été fait, il importe donc de trouver des chemins de nouvelle évangélisation, de nouvelles voies, pour rencontrer ceux qui ne croisent pas toujours les chemins du Christ. Vouloir absolument garder les recettes du passé en une sorte de patrimoine sauvegardé ne peut être une solution si elle reste elle-même la seule solution proposée. En effet, le monde a changé, l’homme aussi, et notamment la nouvelle génération. Nulle question de faire table rase du passé, mais plutôt d’user des racines ancestrales pour se propulser dans une dynamique d’avenir et une cohabitation intemporelle entre Dieu, les premiers chrétiens, et ceux d’aujourd’hui.

Nombre de saints bretons ont usé de ce que leur époque proposait pour l’évangélisation des peuples, que ce soit en Bretagne ou dans le cadre des missions en Afrique ou en Asie. Prenons conscience que nous ne sommes plus dans la terre chrétienne qu’ont forgé nos ancêtres, mais dans une contrée déchristianisée, pour impulser une pastorale active, « nouvelle dans son ardeur, dans ses méthodes, dans ses expressions. Il ne s’agit pas de refaire quelque chose qui a été mal fait ou qui ne fonctionne pas, de sorte que la nouvelle évangélisation serait un jugement implicite sur l’échec de la première. La nouvelle évangélisation n’est pas une nouvelle version de la première, une simple répétition mais elle est le courage d’oser de nouvelles voies, face aux nouvelles conditions au sein desquelles l’Église est appelée à vivre aujourd’hui l’annonce de l’Évangile » (Lineamenta chap. 2-5).

Les bretons ont un rôle important à jouer dans la nouvelle évangélisation de la Bretagne. C’est pourquoi il convient de se rassembler, au-delà des visions pastorales, linguistiques… pour proposer une politique d’évangélisation efficace, conforme au Magistère, prenant en compte la culture et la langue bretonne pour mieux enraciner le message que nous portons, touchant ainsi tout autant de manière personnelle que de manière communautaire, travaillant ainsi pour Dieu et la Bretagne. C’est d’ailleurs ce à quoi travaille en ce moment la commission pour la pastorale du Breton du diocèse de Vannes.

« La nouvelle évangélisation est une action spirituelle avant tout, la capacité de faire nôtres, dans le présent, le courage et la force des premiers chrétiens » (Lineamenta chap 2-5). »

EC

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Les prochains jours au Festival Interceltique de Lorient : les moments à ne pas manquer

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLe Festival Interceltique arrive déjà presque à sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.