Saints bretons à découvrir

 » Joyeuses fêtes  »  ou   » joyeux Noël  » ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

La paroisse de Saint Paul de Léon publie ce texte dans son bulletin paroissial :

noel,catholiqueDurant tout le mois de décembre, nous avons pu voir, dans les commerces ou dans les rues, des enseignes lumineuses avec ces paroles : 

 » joyeuses fêtes  » et plus rarement  » joyeux Noël. »  Mais, alors s’agit-il de quelque chose de différent ? Peut-être que oui !

Nous avons pu voir des personnes préoccupées par la préparation de  » fêtes « , de rencontres familiales, de réveillon, où l’on distribue des cadeaux, où l’on lit des cartes de vœux. Les familles et surtout les enfants se font une joie d’y participer. Mais il se peut aussi que nous ayons entendu d’autres réflexions :  » on n’aura pas le cœur à faire la fête, cette année.  » Ce n’est pas évident, en effet, dans des familles en deuil, chez des personnes durement touchées par la crise dans le secteur agro-alimentaire de notre région. 

Mais il y a aussi des personnes qui pensent pouvoir célébrer une belle  » fête  » de Noël, sans que cela dépende nécessairement des fêtes familiales, des cadeaux. Car le cœur de la vraie fête de Noël ne dépend pas de ce que nous pouvons préparer nous-mêmes. Les chrétiens célèbrent un cadeau de Dieu, un évènement merveilleux : une naissance (c’est le sens du mot Noël). Cela se passa, disons il y a 2013 ans, à Bethléem, en Palestine. 

Le sens de cet évènement est souligné dans l’Evangile de Luc, dans le message adressé aux bergers du village:  » Je vous annonce une grande joie qui sera celle de tout le peuple : aujourd’hui vous est né un Sauveur, le Christ le Seigneur. » Noël est l’annonce d’une visite, d’une présence, de la prévenance d’un  » Dieu qui aime tellement l’humanité qu’il lui a envoyé son Fils.  » Noël est aussi  l’annonce d’un projet de fraternité  universelle, où les pauvres ne seront pas oubliés. 

Noël est toujours une belle fête de l’espérance, si nous avons la conviction que ce Sauveur est toujours aujourd’hui  » Dieu avec nous. « Dans une autre page de ce bulletin, il est question de  » la musique dans la liturgie.  » La joie de Noël et surtout de Pâques doit être une caractéristique de toutes nos célébrations. 

[…]

Alors, finalement, nous souhaiterons-nous les uns aux autres :  » joyeuses fêtes  » ?

Pourquoi pas mais, si nous sommes croyants, il y a mieux, et c’est : joyeux Noël ! Cette fête n’est pas qu’une brève parenthèse de quelques jours qui se fermera lorsqu’on enlèvera les sapins des maisons ou les enseignes lumineuses des rues. Aux yeux des croyants, au contraire, la lumière de la Bonne Nouvelle de Noël continuera à briller sur toute notre prochaine année 2014. 

 
Photo : Exposition de crèches de Guiscriff / Ar Gedour

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

JEU D’ETE AR GEDOUR 2022 : tentez de remporter des places au son & lumière « 1625… le mystère de Sainte Anne » (MàJ du 10/08/2022)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minComme depuis plusieurs années, Ar Gedour et les …

[INTERCELTIQUE] Le Bagad de Lann-Bihoué a soufflé ses 70 bougies

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe bagad de Lann-Bihoué, que l’on ne présente …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.