Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Kanenneù aveit Feiz e Breizh / Les chants bretons pour le pèlerinage Feiz é Breizh

Kanenneù aveit Feiz e Breizh / Les chants bretons pour le pèlerinage Feiz é Breizh

Le Pèlerinage Feiz é Breizh a lieu la semaine prochaine, de Guénin à Sainte Anne d’Auray. Vous pouvez toujours vous inscrire via le site de l’association organisatrice.

Voici un extrait de la présentation de cet événement qui voit sa seconde édition cette année, et attirera sans aucun doute de nombreux pèlerins comme l’an passé :

Accroître en nous des liens d’amitié : telle est l’idée à l’origine de ce pèlerinage. Oui, chers amis, il faut se donner les moyens de favoriser nos amitiés, de les enraciner plus largement sur le territoire où l’on vit, dans la vigueur de nos énergies et de nos convictions. Notre foi est trop vive pour que nous demeurions reclus.

Un pèlerinage est avant tout un temps fort. La ferveur pèlerine réunit d’excellentes conditions pour optimiser la force des liens qui unissent une communauté d’hommes et de femmes ayant les mêmes appartenances.

Pèleriner, c’est le temps ensemble qui nous est donné plus intensément (deux jours côte à côte comptent davantage que quelques heures de tête à tête). C’est le renoncement évangélique à l’esprit mondain, c’est se dépouiller de l’accessoire pour aller vers l’essentiel.

Pèleriner, c’est l’accomplissement du sacrifice consenti et de l’effort commun. Cela conduit à la vertu de compassion, « souffrir avec l’autre » (cum patior), qui est aussi la « sympathie » (sym patheia), véritable charité fraternelle qui aboutit à la miséricorde.

Pèleriner, c’est s’approprier un territoire. Vivant en Bretagne, c’est en Bretagne que nous agissons. Nos racines sont profondes, elles puisent loin dans un sol sanctifié et multiséculaire où l’omniprésence du patrimoine sacré est une invitation à le découvrir et à l’honorer.

Enfin, pèleriner, c’est la marche vers un but noble, transcendantal, qui nous réunit par nos attachements autant qu’il nous élève par nos aspirations. C’est notre sanctification par la prière (la prière commune de l’assemblée des fidèles, l’ecclesia, qui est l’Église). C’est la foi en marche : pour obtenir les grâces dont notre pays a besoin, dont notre société, nos familles et nous-mêmes avons besoin.

Le thème du pèlerinage est tout entier inscrit dans son nom : Feiz e Breizh, « Foi en Bretagne ». Notre foi s’enracine dans notre territoire physique.

Pour cet enracinement un carnet de chant mettant à l’honneur de nombreux cantiques et prières en breton est prévu, mais vous pouvez d’ores et déjà retrouver paroles, fichiers sons et partitions sur le site Kan Iliz d’une sélection des cantiques chantés à cette occasion, et les répéter. Pour vous faciliter la tâche, un accès direct vous est proposé ici pour certains chants. Un travail réalisé conjointement par Kan Iliz, Ar Gedour et la chaîne Youtube Feiz & Breizh

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[CARHAIX] AR GEDOUR sera au 30ème Salon du livre en Bretagne

Le Salon du Livre en Bretagne a lieu à Carhaix le dernier week-end d’octobre. Créé …

[PLOEMEUR] “Chouans”, l’opéra-rock d’Alan Simon joué ce vendredi

CHOUANS… c’est l’excellent opéra-rock d’Alan Simon dont nous vous avons parlé il y a peu. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *