Saints bretons à découvrir

Kavadennoù ar sakrist / les astuces du sacristain : l’encensoir

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min
170px-German_-_Censer_-_Walters_57699_-_View_A.jpg

Voici une nouvelle rubrique. Dans les paroisses, nous voyons parfois des calices ou ciboires ternis, des linges pas toujours propres, des fleurs fanées, des encensoirs pleins de suie, des bougies dégoulinantes, des aubes tachées… 

« Kavadennoù ar sakrist », ce sont des astuces qui feront de votre sacristie l’antichambre du paradis. Merci au Père Michel sans qui cette rubrique n’aurait jamais vu le jour. 

 

Vous avez sans doute déjà vu l’encensoir de votre paroisse… Parfois bien entretenu, il est plus souvent retrouvé plein de suie et de résine d’encens brûlé… Mais comment le nettoyer ? Oubliez les produits de type Mirror ou Argentil. Pour avoir un encensoir brillant de mille feux, comme s’il venait directement de chez l’orfèvre, procédez ainsi :

  • prenez une grande boite de conserve (5kg par exemple) vide.
  • mettez-y votre encensoir (vidé auparavant).
  • remplissez la boite d’essence de térébenthine, de manière à ce que l’encensoir soit couvert en totalité.
  • Laissez tremper une nuit.
  • le lendemain, nettoyez l’encensoir au pinceau doux. La suie partira toute seule.
  • pour terminer, lessivez votre encensoir au savon de Marseille, et s’il reste quelques résidus, un peu de dentifrice sur un chiffon doux légèrement humide, comme pour le nettoyage des calices.

Votre encensoir resplendira…

 

VN51.jpg

Par la suite, voici l’astuce supplémentaire du Père Michel : prenez une coupelle en alu que vous trouvez en supermarché pour contenir les crèmes aux oeufs et autres desserts. Une fois nettoyée, ces coupelles s’adaptent parfaitement à la base de l’encensoir. Plus de soucis d’encrassement de cette base, car vous pourrez directement jeter la cendre, suie…

 

 

(Photo : wikipedia)

rediffusion billet du 23/12/2013

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

[KERANNA] 400 personnes au pèlerinage des Bretonnants

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minCe dimanche 7 avril, venus des cinq départements, …

2 Commentaires

  1. Prêtre français destiné en Irlande.
    Franchement, c’est vraiment LA solution. Merci infiniment. Cela m’a fait gagner un temps précieux.
    Dieu vous bénisse,
    Dieu garde la Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *