Saints bretons à découvrir

« La naissance des nations brittoniques, de 367 à 410 » de Alan J. Raude

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

On nous dit que l’année 513 est le point de départ de la bretonnisation de l’Armorique. En outre, on prétend que les Brittons ont fui massivement leur l’île sous la menace grandissante anglo-frisonne pour s’établir en demandeurs d’asile dans la péninsule armoricaine sous domination des Francs. La réalité est autre.

L’Histoire est affaire d’États et pour écrire l’histoire des peuples, il faut connaître leurs langues. Par le prisme indispensable de l’analyse linguistique et l’étude réelle des textes anciens, l’auteur démontre que les Brittons étaient présents en Armorique dès le début du Ve siècle comme acteurs réalisant un plan stratégique de défense de l’Empire romain : élimination du danger scotique et sécurisation du Tractus Armoricanus contre les pirates « saxons ». Ainsi naissait un nouvel ordre politique : l’Armorique était un protectorat breton dès 400 et en 410 les nations brittoniques (les actuels Bretagne, Cornwall et pays de Galles) devenaient autonomes.

Dans ce petit livre d’Alan Joseph Raude, édité en 2009 par Label LN, vous retrouverez neuf cartes, une chronologie générale et un index précieux viennent faciliter la lecture de ce travail. Linguiste, historien et hagiographe, il a notamment publié des ouvrages sur l’origine géographique des Bretons armoricains et sur l’histoire linguistique de la Bretagne. Si certains chercheurs ne sont pas forcément en accord avec lui, son approche alliant à la fois l’intuition, l’érudition tant linguistique, hagiographique que toponymique ont permis d’avancer dans la recherche fondamentale sur ce thème.

Ar Gedour vous propose quelques exemplaires de cet ouvrage en cliquant ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

La finale du Kan ar Bobl, c’est ce week-end à Pontivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLa finale 2024 des grandes rencontres de pays …

15 a viz Ebrel : SANT PADERN, ESKOB

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Sant Padern a seblant bezañ bet ganet, …

Un commentaire

  1. Et le bon complément à ce livre. Mêmes auteur et éditeur: l’origine géographique des Bretons Armoricains

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *