Saints bretons à découvrir

Promotion de la foi nécessite digne célébration de l’Eucharistie

eucharistie,nouvelle évangélisation promotion de la foiL’Eucharistie est “source et sommet de la vie chrétienne”, et ne peut être célébrée d’une manière distraite et superficielle, comme le font à certains endroits certains prêtres. Nous devons restituer la dignité et la centralité à la Sainte Eucharistie pour que son pouvoir de transformer et de renforcer la vie dans la foi de notre peuple soit ressenti avec plus d’intensité. Nous pourrons ainsi promouvoir avec succès une foi solide qui durera jusqu’à ce que le Christ vienne à nouveau !

Cardinal Telesphore Placidus TOPPO, Archevêque de Ranchi, Président de la Conférence Épiscopale (INDE) – 16/10/2012

—-

L’Église croit dans la même mesure où elle prie: lex orandi lex credendi. La liturgie, à travers les rites et les prières, nous donne et nous transmet le contenu de la foi (SC 48). La liturgie est source et lieu d’évangélisation, puisque par elle Dieu parle à son peuple et le Christ annonce son Évangile (cf. SC 33). La liturgie est le lieu spécial de la présence de l’Évangile vivant et, par conséquent, le lieu privilégié de l’éducation de la foi, ou encore “la sainte mystagogie permanente de l’Église”, et cela doit transparaître dans la façon même dont elle est célébrée. La beauté envoûtante et contagieuse du mystère celé dans les rites et les symboles doit pouvoir s’exprimer dans toute sa force pour que la liturgie soit réellement évangélisatrice. La nouvelle évangélisation dépend alors en large mesure de la capacité de faire de la liturgie la source de la vie spirituelle. Notre tâche la plus ardue et notre défi le plus grand consistent sans doute à faire en sorte que nos célébrations liturgiques expriment de plus en plus la divine beauté, qu’elles deviennent un temps fort de l’expérience de Dieu, d’un Dieu vivant et vrai, source de force nouvelle et rénovatrice qui donne au chrétien la joie et l’espérance, pour vivre du Christ et dans l’amour du Seigneur.

Mgr Geraldo LYRIO ROCHA, Archevêque de Mariana (BRÉSIL) – 16/10/2012

La liturgie n’est pas une oeuvre de l’homme ou un frénésie créative. La liturgie catéchuménale fait comprendre à la fois à ceux qui veulent être baptisés et aux baptisés eux-mêmes, que la vocation de la personne est à la foi l’initiative et l’oeuvre de Dieu. Une liturgie qui reflète cela devient une école catéchétique. C’est la vocation des personnes seules qui conduisent la communauté des baptisés à une seconde conversion, ou en d’autres termes à une nouvelle évangélisation.

Mgr Franz-Peter TEBARTZ-VAN ELST, Évêque de Limburg (ALLEMAGNE) 15/10/2012

 

__________________________________

Première diffusion de cet article le 18/10/2012

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

abbé blanchard

L’abbé Marcel Blanchard en interview – Episodes 1, 2, 3 & 4 (MàJ)

Un bénévole d’Ar Gedour a retrouvé une série d’interviews de l’abbé Marcel Blanchard réalisées en …

Lux aeterna / Dorioù ar Baradoz par les Petits Chanteurs de Saint-Brieuc.

L’ensemble des chœurs qui constituent les Petits Chanteurs de Saint Brieuc ont repris leurs activités. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *