Saints bretons à découvrir

Le breton dans les livrets de paroisse

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Quelques paroisses nous contactent dans l’idée de renouveler leurs livrets de chants et d’y inclure des cantiques bretons. Ce sont d’excellentes initiatives, et nous sommes heureux de pouvoir vous aider. Concernant les chants bretons, nous vous proposerons sous peu une sélection, suivant les terroirs. Cela notamment sur le site KAN ILIZ. Notez toutefois qu’il existe des chants intemporels qu’il faut reprendre, mais qu’il existe aussi de nouveaux cantiques, qu’il est judicieux d’inclure dans le répertoire. 

De plus, dans de nombreux carnets, les cantiques bretons n’ont pas leur traduction française. Une raison qui revient souvent concernant la non utilisation des chants bretons, c’est que les gens ne savent pas ce qu’ils chantent. Nous vous invitons vivement à inclure la version bretonne et la traduction française à côté. Non pas pour les chanter en français mais pour permettre à ceux qui ne les connaîtraient pas de savoir ce qui est chanté. Cela aidera certainement les équipes d’animation à les choisir. Nous essaierons autant que possible sur KAN ILIZ de vous proposer les fichiers MP3, de manière à avoir tous les outils à votre disposition. 

L’un de nos lecteurs nous a par ailleurs fait part de son témoignage lors d’une réunion de l’équipe d’animation paroissiale avec un prêtre sur le départ. Cherchant l’air d’un cantique breton qui semble avoir disparu et est désormais méconnu même des anciennes générations, il a expliqué aux personnes sur place qu’elles connaissaient tous les chants bretons du carnet, et que pourtant elles ne les proposaient quasiment jamais à la messe. Ce qui signifie que les nouvelles générations ne les connaîtront pas et que ces cantiques aussi se perdront. Résultat : le dimanche suivant, deux cantiques bretons à la messe. Comme quoi… 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

crepes chandeleur

CHANDELEUR : de la fête druidique d’Imbolc à la Présentation de Jésus au Temple

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minEn ce 2 février, nous fêtons la Présentation …

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *