Saints bretons à découvrir

Le calvaire principal vandalisé au centre bourg de Melrand

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

La partie centrale, placée sur un socle et un autel, est restée intacte. En revanche, deux statues, l’une de la Vierge l’autre de Saint-Jean, ont été descellées et renversée. Elles se sont brisées au sol.

 

Lourdes statues

«On nous a appelés samedi matin», raconte Charles Boulouard, premier adjoint au maire. L’élu ne cache pas sa « colère », car il s’agit d’une « pièce importante du patrimoine ».

Ces statues en granit, qui mesurent « 1,20 m de haut par 30 à 40 cm »pèsent plusieurs dizaines de kilos. Elles sont tellement lourdes qu’il faudra utiliser un engin de travaux publics pour les déplacer.

 

Dégradations en série

Le premier adjoint est particulièrement remonté car ce n’est pas la première fois que de telles dégradations ont lieu dans la commune depuis quelques mois.Il existe une dizaine de calvaires à Melrand. Celui-ci est l’un des plus importants. Mais le calvaire de Locmaria a été vandalisé aussi. Tout comme la statue de la croix Mauricette. Les deux fontaines de Saint-Fiacre, la grande et la petite, ont également été dégradées.

 

Enquête en cours

« Le vandalisme de cette nuit est dans la continuité de ce qui se passe depuis plusieurs mois à Melrand, estime Charles Boulouard. Tout ce qui est à connotation religieuse, calvaire, statue, fontaine, fait l’objet de malveillances.» Les gendarmes avaient ouvert une enquête à propos des faits précédents, mais elle n’a pas encore abouti.Une équipe de la gendarmerie de Baud s’est rendue sur place en fin d’après-midi. L’élu melrandais espère que « l’enquête va s’accélérer maintenant »dit-il.

Source : Ouest-France 14/09/2013

_____________________________

ADD du 15/09/2013  – lire la réaction des Melrandais sur Ouest-France« S’attaquer aux signes chrétiens, c’est s’attaquer à la foicommente de son côté Francis Le Goff, recteur de Melrand. Mais au-delà de cela, c’est dégrader le patrimoine commun. »

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

NOA, la tournée de concert du Trio Kervarec pour ce Noël 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min« Noël, de toute tradition, est la nuit des …

Concours de crèches bretonnes / Kenskrivadeg kraouigoù Nedeleg 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Kanomp Nouel ! Chantons Noël ! Gouel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *