Saints bretons à découvrir

Le Folgoët, le mois de Mai et les Pemp Sul

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Deux grandes manifestations ponctuent l’année du sanctuaire de Notre-Dame de Folgoët.

Au mois de mai, mois de Marie, intervient un pèlerinage particulier appelé « Pemp Sul » : il se déroule sur les  « cinq dimanches » du mois de mai, incluant la fête de l’Ascension.

Dans ce haut lieu de foi qu’est Notre-Dame du Folgoët, cette tradition populaire remonte à plusieurs siècles. En effet, la dévotion des “cinq dimanches” de mai (ar Pemp Sul), est une dévotion bien antérieure à ce qu’on appelle “le Mois de Marie”, et remonte à un passé très lointain. Le Pape Pie IX (1846-1878) avait confirmé les faveurs spéciales accordées aux fidèles qui venaient prier au Folgoët durant les cinq dimanches de mai (et le premier dimanche de juin lorsque le mois de mai ne comporte que quatre dimanches, fête de l’Ascension comprise ).

Plus tard dans l’année, le Grand Pardon débute le premier samedi de septembre par une procession aux flambeaux qui précède la messe du soir. Le dimanche matin du pardon, en plein air, a lieu la grand-messe pontificale.

Nous vous invitons à vous rendre particulièrement aux messes en breton (cf horaires sur l’affiche ci-dessus)

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Les Portes du Sacré (Bernard Rio) est réédité

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Publié en octobre dernier, l’ouvrage LES PORTES …

Affiche du court-métrage en breton Disoñjal.

Le court-métrage en breton Disoñjal en diffusion sur Brezhoweb

Le premier court-métrage de la réalisatrice bretonne Madeleine Guillo-Leal est diffusé depuis décembre 2022 sur la chaîne de télévision en breton Brezhoweb. Marie, âgée de 80 ans, se retrouve hospitalisée suite à un AVC et n'est plus capable de s'exprimer en français, mais uniquement dans sa langue maternelle, le breton

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *